Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chroniques de la Garde 5 - un moment d'absence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 521
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Chroniques de la Garde 5 - un moment d'absence   Ven 12 Sep - 7:51

Le 28-04-2005 à 14:12

Cynedra a écrit:
Un moment d'absence

Il y a bien longtemps que ces chroniques ne furent mises à jour. J'ai dû batailler ferme pour retrouver le journal, enfoui sous une épaisse couche de poussière. Pire encore, j'ai omis de refermer le couvercle de l'encrier, et il m'a donc fallu me rendre chez le colporteur afin de me procurer le tanin nécessaire pour remplacer l'encre durcie.

Mais la raison de cette longue absence de rapports est tout autres. Je ne l'aborderai que brièvement, la blessure étant encore trop fraîche pour être déjà mise à l'épreuve.

Qu'il soit donc seulement rapporté ici que, lors d'une visite d'exploration en solitaire dans les Primes Racines, je traversai une épreuve terriblement éprouvante et qui me laissa longuement prostrée, lorsque rencontrant une escouade zoraï, je fus passée froidement par les armes pour des motifs qui, aujourd'hui encore, n'ont aucune justification à mes yeux.

Toutefois, grâce au soutien et à l'affection de mes frères Dragons et de tous mes amis, je suis parvenue à sortir de cet isolement et à me remettre debout, plus déterminée si ce n'est plus forte, à poursuivre la voie que suivent les Dragons.

Un jour, les Dragons seront assez puissants pour apporter une aide significative au peuple tryker, en commençant peut-être par protéger les foreurs et explorateurs de tout poil s'aventurant sur les sombres chemins des Primes Racines des exactions de ces extrémistes zoraïs et fyros qui voudraient y entretenir un climat de terreur pour s'en approprier le contrôle.

Ainsi donc, il est nécessaire que je consigne ici ce qui a constitué l'actualité de la Garde durant cette période d'errements personnels, ce qui n'est pas chose facile. J'ai visiblement occulté nombre d'événements auxquels j'ai assisté, et je dois donc me contenter de quelques rares souvenirs agrémentés des récits épars de mes compagnons afin de reconstituer la trame des événements.

THALYS

Tout d'abord, Thalys nous apprit un jour que des affaires personnelles le réclamaient d'urgence à Barkdell, pour une durée indéterminée. Après le choc de la disparition de Shwegna, ce fut un rude coup porté au moral des Dragons. Ajouté à cela que souffrant d'un mal persistant, Ayamiee fut contrainte de s'isoler longuement - nous privant de sa présence réconfortante - afin de guérir et surtout d'éviter la propagation du germe, il est inutile de préciser à quel point les c?urs étaient inquiets.

EXPLORATION DES PRIMES

Peut-être cet état de confusion peut-il expliquer en partie les quelques échecs que nous avons rencontrés durant cette période lors d'expéditions dans les Primes Racines. Confrontés à une anormale recrudescence de carnivores sortant d'on ne sait où, nous n'avons peut-être pas pris toute la mesure du danger ni - forts de nos succès précédents - adopté les mesures de prudence de mise, comme contourner des adversaires visiblement bien trop puissants pour notre équipée.

RECRUDESCENCE DE KITIN EN ZORAI ?

Il y eut aussi cette expédition en terre zorai, lorsque les Dragons tombèrent par hasard sur un terrible affrontement opposants homins et kitins à l'embouchure de quelques mine oubliée. Comme un seul homme, la Garde prêta main forte aux forces homines en présence afin de juguler ce débordement kitineux. Moi-même, je parvins à surmonter mon aversion à l'égard de ce peuple qui avait engendré mes bourreaux des Primes et me jetai corps et âme dans le combat, prodiguant les soins à quiconque en avait besoin, jusqu'à ce que l'épuisement me mette à genoux ou qu'un kirosta me projette comme fétu de fibres contre les parois de la grotte.

Avec acharnement, nous combattîmes sans relâche, tombant tant et tant de fois sous les coups des hordes furieuses, nous relevant chaque fois pour replonger au c?ur du nid infernal. Jusqu'à ce que la langueur devienne à ce point terrassante que nous devions nous résoudre à abandonner le combat faute d'énergie, et dans un dernier geste de dépit, activer le pacte qui devait tous nous ramener sains et saufs dans notre beau pays.

LA GARDE S'ETOFFE

Et puis vint le temps où la Garde décida à nouveau de s'ouvrir à de nouveaux membres. Une décision qui couvait depuis quelques décades mais qui s'est vue précipitée par la disparition de Shwegna et l'absence prolongée de Thalys.

Ainsi vint à nous Istari, parrainé par Lex, afin d'intégrer la guilde. Ainsi fut-il accueilli parmi nous.

S'il est une chose que l'expérience nous a enseigné, c'est que c'est en conditions réelles de danger que l'on peut vraiment jauger le comportement d'un individu au sein du groupe.

Une expédition fut donc improvisée afin, d'une part afin de procurer à notre nouveau membre les habituels pactes de transfert vers les Primes Racines et les cités zorai, mais encore de le voir évoluer au sein d'une équipée.

Le résultat fut satisfaisant à tous points de vue.

D'une part, la traversée des Plages d'Abondance se déroula très bien, si ce n'est que l'équipée fut séparée à proximité du vortex et que chacun des groupes eut à affronter ennemis plus nombreux.

Rapidement débordés par les cutes qui toujours venaient s'agglutiner, il advint que plusieurs d'entre nous finirent par se précipiter à l'abri en passant le vortex, tandis que Cholle inlassablement se débattait afin de mener les plus éloignés à portée de sauvetage, mordant la poussière et se relevant à maintes reprises afin d'aller ranimer nos Dragons au sol.

Puis ceux qui s'étaient repliés repassèrent le vortex, et pas à pas, soin après soin, toute l'équipée put bientôt rejoindre le passage vers les Primes. Le reste de l'expédition n'appelle pas de remarques particulières. Quelques accrocs dans les Primes mais rien de terriblement menaçant pour le groupe cette fois-ci. Quant à la tournée des Cités zorai, ce fut une simple formalité.


D'autre part, nous avons pu constater qu'Istari évoluait très bien en équipée. Il s'est montré prudent, attentif et réactif et s'est révélé un homin de joyeuse compagnie, qui s'en plaindrait ?

Souhaitons que d'autres homins - ou homines - de cet acabit affluent bientôt aux portes du Hall de Guilde pour rejoindre nos rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chroniques de la Garde 5 - un moment d'absence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques de la Fierté Gilnéenne
» La Garde Impériale
» Meilleur moment pour vendre un (jeune) joueur
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Ma petite vendetta de la garde impériale!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: