Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chroniques de la Garde 8 - Découverte de l'Ile Enchantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Chroniques de la Garde 8 - Découverte de l'Ile Enchantée   Ven 12 Sep - 7:55

Le 26-05-2005 à 14:43

Cynedra a écrit:
Que fait un Dragon lorsque ses obligations ne le recquièrent pas soit au combat, soit à l'entraînement ?

Soit il explore, soit il fore, soit il usine quelque pièce d'artisanat.

Depuis quelques temps déjà, Baal cherchait quelque lieu où exprimer son plein potentiel de forage et étendre ses connaissances en la matière par la même occasion. Il rechignait encore à exploiter cette région réputée difficile qu'est le lagon de la Loria.

Mais les autre possibilités n'étaient guère plus encourageantes. Les Plages d'Abondance tout d'abord, mais cela était à rejeter d'office, l'absence totale de téléporteurs rendant la zone peu facile d'accès, sans compter les créatures qui la peuplent.

Restait l'Ile Enchantée. Cela faisait quelques temps déjà que Baal, accompagné d'une poignée de Dragons avait, à force d'obstination, localisé l'autel Karavan et décroché leur pacte de résurrection.

Mais seul, difficile de prospecter la zone ; même en se limitant aux rives du lac, cela s'avère assez périlleux. Cholle avait déjà mené ses propres recherches, bien sûr, mais elle n'était pas là au moment où Baal était démangé par le besoin de découvrir quelques spots à forer.

N'ayant rien de prévu, partageant mon temps entre Thesos, Dyron et Avendale, j'étais très excitée à l'idée de l'accompagner pour faire de nouvelles découvertes.

Baal a profité de l'occasion pour organiser une petite excursion là-bas, Zvorax et Ayamiee n'y ayant pas de point de chute.

Puis Libertham nous a rejoint à Fairheaven, suivi de près par Tef.

Première étape le vortex situé aux Eaux Obscures, au nord-est de la capitale, puis ensuite...

Premier hic, cette fois-ci le passage au travers de l' "Antre de Torkan" comme je l'appelle était coupé. Le seigneur Torbak et sa garde rapprochée occupaient le site. Nous ne pouvions donc emprunter cette voie pour nous rendre à l'altar.

Nous avons donc tenté de contourner l'antre par l'ouest, mais ce fut une terrible erreur. Un torbak que l'on croyait isolé a croisé notre chemin. Ce n'est que lorsque une demi-douzaine de ses frères de meute eurent dévalé le contrefort de l'antre pour assister leur compagnon que nous avons compris que celui-ci était un membre de la garde de Torkan, peut-être un avant-coureur.

Le combat fut acharné mais perdu d'avance, la puissance des torbaks en nombre nous surclassant. De nombreuses fois, nous sommes tombés, puis relevés, ceux d'entre nous, dont Cholle qui nous avait rejoint en cours de route, disposant du point de téléportation faisant d'incessants aller-retours pour relever leurs camarades. Torkan sortit même un moment de son repaire afin de prendre part personnelement à la curée.

Finalement, après ce déluge de violence, une poignée de Dragons réussit à rejoindre l'abri du lac tandis que l'autre se retrouvaient du côté du vortex.

Pour ma part, je me suis retrouvée côté vortex, avec Zvorax et Ayamiee. Il nous fallait rejoindre les autres afin d'obtenir les pactes, aussi Ayamiee décida de contourner l'Antre par l'est, en longeant les falaises. Ce qui fut un excellent choix, les risques étant nettement plus maîtrisables. Ayamiee se débarrassant des importuns avec une facilité impressionnante, Zvorax s'interposant pour la préserver des coups tandis que je soignais l'ensemble.

C'est ainsi que, dans la dernière ligne droite, nous avons été rejoints par le second groupe qui venait à notre rencontre.

Nous avons alors dû faire un nouvel aller-retour afin de récupérer le pauvre Tef au vortex et le mener lui aussi à l'altar Karavan bordant le lac.

Ce n'était pas vraiment ce qui était prévu, du moins pas encore, mais le résultat était là nous avions tous le pacte Karavan de l'Ile Enchantée. Il n'est pas tant de homins en Aeden qui peuvent en dire autant, et c'est tant mieux pour la Garde.

Alors que nous tentions de deviner la localisation de l'altar kami, dont on avait appris l'existence, afin de nous y rendre (tant que nous étions en force), un homin se matérialisa à côté de nous. Il se nommait Doward.

Surprenant des bribes de notre conversation, il nous indiqua approximativement la position du téléporteur kami, se proposant même de nous y acompagner... Voilà une offre bien généreuse qu'on ne pouvait refuser.

Le moins qu'on puisse dire est qe l'accès à la zone n'est pas aisé en petit équipage. Heureusement nous étions suffisamment nombreux - et suffisamment puissants - et, mis à part la meute de torbaks qui nous tomba dessus à portée de vue de l'altar, nous n'avons pas été trop inquiétés.

La première chose qui nous frappa tous en atteignant le fond de cette vallée encaissée, ce fut cet étrange globe lumineux ensserré dans une enceinte de racines gravées de runes, gardé par plusieurs gardes kamis impressionnants, étranges créatures à fourrure blanche de taille imposante, courtes sur pattes et aux bras démesurément long.

L'instant d'émerveillement passé, nous nous sommes rapidement procuré les pactes kamis avant qu'un quelconque malheur ne nous tombe dessus.

Doward nous a alors quitté, sa présence étant requise ailleurs.

Puis, sous l'efficace et discrète protection d'Ayamiee, nous avons commencé la prospection. Baal et Cholle ont couvert la zone sûre. Partout jaillissaient autour de nous des gisements de ressources. Tef et Libertham se sont mis à pied d'oeuvre, piochant à tour de bras les puits que Baal faisait apparaitre à leurs pied. De mon côté, je me suis associée à Cholle et ai soigné ses sources.

Non seulement cette zone est relativement sûre, mais elle dispose de spots de matières assez variées, dont certaine de qualité excellente. Un paradis pour Baal et Cholle quoi...

Note surveiller attentivement Libertham, sa nature curieuse pourrait lui causer des soucis. (Quelle idée d'aller observer les cutes paresser sur le sable)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chroniques de la Garde 8 - Découverte de l'Ile Enchantée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Buvabilité et vin de garde.
» Chroniques de la Fierté Gilnéenne
» La Garde Impériale
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Ma petite vendetta de la garde impériale!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: