Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les amants de Towerbridge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 521
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Les amants de Towerbridge   Ven 12 Sep - 8:10

Le 25-05-2005 à 01:16

Lex a écrit:
Enlacés tendrement, lex et Ayamiee dormaient au pied d'un arbre millénaire de Towerbridge.

Cela faisait déjà plusieurs jours qu'ils vivaient leur idylle à plein temps sous le soleil d'été ayant pour seuls témoins les foreurs matis, quelque peu stupéfiaient d'assister à de tels débordement.


Tout n'était que jeux amoureux, durant ces journées qui leur paraissaient trop courtes.


L'après midi il foraient ensemble, chacun veillant l'un sur l'autre de peur qu'un javing ou un kincher ne viennent les agresser.
Une peur bien hypothétique au vu de leur force respective.
D'un sort, la belle magicienne était capable de foudroyer les impromptus.
Quant à lex, il ne portait même pas son armure de dragons noirs.
Mais ces 2 là comptaient tellement l'un pour l'autre qu'ils n'auraient pas supporter un instant que l'autre ait une seule égratignure.


Comme je vous le disais, nos deux jolis coeurs foraient.
Rassurez vous il ne mettaient pas beaucoup de coeur à l?ouvrage.


Tout étaient propice au jeu.


Il suffisait que Ayamiee jette de la poussière sur Lex pour que celui-ci se jette sur sa ben aimée qui déjà partait dans une cavalcade effrénée en riant comme une ingénue.
Bien que Lex fût chargé comme un Mektoub, il arrivait toujours à attraper Ayamiee, qu'on aurait pu soupçonner de faire exprès de se faire rattraper.


Une fois attrapé, les deux tourtereaux se roulaient enlacés dans les hautes herbes.


Feignant de résister, Ayamiee toujours riante aux éclats, évitait les baisers de Lex.
Sa résistance n'était que de courte durée celle-ci se laissait alors abandonner aux baisers passionnés de son amant, déçue dès qu'il feignait de s'arrêter.


Jamais rassasiés, ce petit jeu recommençait toute la journée, provoquant l'hilarité, quelque fois l'énervement des foreurs plus âgées.


Tous les deux souhaitaient dans leur for intérieur que jamais cela ne pris fin.


Qu'ils étaient loin leurs lagons et leurs compagnons qui pourtant étaient chers à leur coeur respectifs.


Mais l'amour est égoïste et ne tolère aucun partage.


Le soir venu, les nuits matis étant fraîches, Lex faisait un feu à la belle étoile.


La plaine était déserte, des chaumières des frontaliers se dégageaient une fumée odorante de Yubo grillé.
Plus personne pour les déranger.


Tous en dînant de quelques cuissots de Bodoc succulent préparés par Ayamiee. Lex recommençait à faire le pitre, grimaçant, imitant de façon grotesque les kitins et autres animaux plus ou moins féroce de la forêt.


Puis il en venait à imiter leurs chers compagnons!
Lex imitait Cholle, reprenant ses expressions imagées en les transformant quelque peu. Ayamiee se prêtant alors au jeu imitait Baal.
Situation cocasse, Baal prenait une fessée par Cholle.
Rodius en prenait également pour son grade. Lex se coiffait alors d'un Yubo innocent qui passait par là.
Tout les dragons étaient la victime de ses jeux innocents et Ayamiee riait de plus belle, manquant de s'étouffer.


A rire ainsi elle était bientôt épuisé, et s'écroulait soudain dans les bras de son bien aimé.


Lex ne pouvait alors s?empêcher de la contempler pendant des heures.


C'est à elle que doivent ressembler les anges de Jena? pensait il.


Serrée contre lui, elle dormait paisiblement, sans crainte


Lex quant à lui ne dormait que d'un oeil, toujours sur ses gardes, son épée à porté de main.


Au loin quelque Gibbai hurlaient à leur façon, mélodieuse.
Certain comme Lex, habitué à les écouter y voit un chant mythique, mélancolique mais magnifique.


La nuit était à eux, rien ne comptait d'autre que leur amour.



Lex, pourtant habitué à veiller depuis son plus jeune age, s'endormait également, bercé par la respiration paisible de sa bien aimée.


Dans un dernier sursaut il serrait Ayamiee de plus belle, craignant de façon inconsidérée qu'on lui enlève son bien le plus cher.


Pourtant il savait que...


Demain à son réveil, elle serait là, à ses coté, ses bras enroulés autour de son coup, souriante, attendant patiemment son réveil, le regardant avec ses grand yeux d?un noir profond où il aimait se perdre.


Lex, devant cette vision de paradis penserait , pendant quelques instants qu'il rêve encore.


Très vite elle l'embrasserait.


Rassuré il attendrait qu?elle prononce de sa voie douce à ses oreilles, les mots rituels dont elle le gratifiait chaque matin.


3 mots magiques pour Lex , que jamais il ne se lasserait d'entendre jusqu'à la fin de ses jours :


bonjour mon amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les amants de Towerbridge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horus
» Sortez couverts !
» Deux amants au temple du temps
» [Spoilers] Discussion “Professeur Layton et la Boite de Pandore"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: