Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chroniques de la Garde 11 - Un étrange compagnon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 521
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Chroniques de la Garde 11 - Un étrange compagnon   Ven 12 Sep - 8:27

Le 04-07-2005 à 11:25

Cynedra a écrit:
L'effectif de la Garde s'est récemment étoffée et compte désormais 14 Dragons.

Notre dernière recrue en date, un jeune tryker répondant au nom d'Amatsu, a en effet désiré rejoindre nos rangs.

Bien que cet homin soit source de nombreuses interrogations, nous l'avons accepté sans réserve, car il émane de lui fierté et droiture. Un puissant désir de protéger semble l'animer.

Nous savons fort peu de lui, mais à vrai dire nous en savons sûrement tout autant que lui-même.

Le pauvre nous est arrivé tout pantelant. Les blessures qui marquent son corps pourtant jeune ne sont rien à côté de celles qui ont dû le forcer à se replier profondément en lui-même. L'amnésie est la solution que son esprit a trouvé pour recouvrer la paix, occultant quelque terrible événement de son passé et engloutissant par la même occasion toute trace de son existence antérieure.

Parfois, son regard se voile ou bien, comme lors de la communication à Fairheaven du représentant du Gouverneur Wyler, il est pris de malaise, submergé par des sensations qu'il ne comprend guère et ne peut maîtriser.

Souvent, je suis inquiète à son sujet. Je garde constamment un ?il sur lui, autant que je le peux du moins. Déjà, j'essaie de faire en sorte qu'il ne se perde pas dans la boisson. Car il faut que ce qui est profondément enfoui en lui refasse surface, aussi douloureux que cela puisse être et ce n'est pas en se noyant dans l'alcool qu'il faciliterait l'émergence de ses souvenirs.

J'ai bien tenté d'utiliser mon faible don empathique sur lui, mais je n'ai pu traverser le mur impénétrable qui protège son esprit. J'ai été violemment rejetée par ses défenses non sans avoir pu capter l'image fugitive d'une lumière aveuglante, de gerbes d'étincelles. Un son aussi, comme un grondement, un souffle puissant. Tout cela accompagné d'une sensation de chaleur intense. Un brasier.

C'est peu, mais c'est toujours une piste.

Sinon, lors de notre dernière expédition, qui nous a conduit dans le désert rouge, j'ai cru déceler un certain éveil en lui. Je ne sais toutefois si c'est, comme moi, que le désert a eu cet effet envoûtant sur lui au premier regard ou bien parce que ce lieu lui est familier.

Il faudra que nous y retournions ensemble pour vérifier cela. D'ailleurs, il y a longtemps que je n'ai foulé nu-pieds la sciure des dunes fyros et goûté à la paix relative de ces vastes étendues balayées par le vent. Cela me donnera un prétexte.

A part cela, Amatsu progresse vite. Je ne sais quelle fut sa vie auparavant, mais dans certains domaines sa capacité d'apprentissage est impressionnante. Il faut le voir l'épée en main? les cloppers n'ont pas fini d'en voir de toutes les couleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chroniques de la Garde 11 - Un étrange compagnon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques de la Fierté Gilnéenne
» La Garde Impériale
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Ma petite vendetta de la garde impériale!
» La garde impériale au soleil

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: