Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Smaragdos perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Smaragdos perdue   Sam 13 Sep - 17:10

Le 27-09-2005 à 12:01

S
Schwegna a écrit:
chwegna accrocha sa lettre au tableau d'affichage des Dragons noirs.
Elle prit ensuite sa bourse, et la vida dans le coffre de la guilde.
Fouillant son sac, elle se saisit des onze pactes portant une marque bleue qu'elle possédait, et s'approcha du foyer du hall, dans lequel crépitait une dernière touffe aux reflets bleus-verts, exhalant une légère odeur d'yber grillé.
Tendant les précieux documents à bout de bras au dessus du feu, elle sentit la brulure des flammes lui lécher les mains.
Elle hésita quelques instants, et la douleurs se fit plus forte, puis reculant d'un pas, elle se laissa tomber se le sol, en sanglots, les pactes s'éparpillant autour d'elle.

Schwegna resta de longues minutes assise par terre, le visage baigné de larmes, tremblante. Puis, aprés avoir ramassé maladroitement les pactes sur le sol, elle se releva et les fourra dans son sac.
Elle arracha la lettre qu'elle avait accrochée au tableau, la jeta au feu et la regarda se consumer, l'air absente.

Prenant une feuille et une plume sur l'écritoire de Cholle, elle griffonna quelques mots, plia la feuille et la déposa dans le casier de l'un des Dragons.

Elle retourna vers la table et prit son sac aprés en avoir extrait un pacte qu'elle déchira.


Le 28-09-2005 à 22:34

Rodius a écrit:
Ce matin là, Rodius prenait un thé de stinga à la taverne.

Poohl était grognon. Kurutani et Kaana étaient en voyage et visiblement elles lui manquaient.

Tenant pensivement son bol de thé à deux mains,
Rodius se remémorait la conversation qu'il avait eu la veille avec Shwegna! Ses hésitations!
Pauvre yubo se dit-il en lui même Quand on a la chance d?être ?

Une ombre voila la lumière du petit matin

Rod ! Faudras que tu passe au hall de Guilde

Surpris, Rodius s'extirpa de ses pensées et vit Lex planté devant sa table.
Il avait l'air épuisé. Son armure, maculée de sang, était cabossée par endroits.
Il lui manquait un gant!
Ah! fit Rodius en l'observant
Mais? Dis donc Lex ! D'ou viens-tu pour t'être mis dans un tel état ?

Celui-ci se regarda vite fait, fit la moue, et jeta sur la table le sac qu'il avait à l'épaule.
Un nuage de poussière saupoudra la tasse de thé!

J'étais à la recherche de quelqu'un à Thesos quand je suis tombé nez à nez sur 3 varinx.
M'ont pas eu les salauds ! fit Lex avec un sourire!
Il s'assit lourdement.

Alors que Rodius lui apportait son remontant favori, il lui demanda Baal veut me voir ?
Non, je viens du hall, Rod, tu as du courrier fit t-il, appuyant la nouvelle d'un clin doeil
Et, ta lettre elle sent drôlement bon hihi !

Rodius ne fut pas aussi hilare. L'inquiétude pointait sa pique!
Shwegna et lui ne s'étaient pas quittés en très bons termes la veille.
Et c'est avec angoisse qu'il prit congé de son ami, brisant rapidement un pacte pour FairHaven.

Il croisa Kainsei en coup de vent, couru sur les pontons bondés,
montra son insigne de Dragon à Whylei et pénétra enfin dans le hall. Personne?
Dans son casier, une lettre ! Il la prit d'une main tremblante et l'approcha de son visage.
C'était son parfum. Sur le devant était écrit « Rodius » et juste en dessous un petit cachet de cire verte fermait le pli

Le vert est sa couleur.

A la lecture de la lettre, les traits de rodius se défiguraient,
il avait de plus en plus de mal à contrôler le pénible tremblement de sa lèvre inférieure.
Shwegna ne voulait plus de lui... Alors qu'ils s'aimaient....

Mais, quand aux Vents des songes, elle avait ouvert son coeur, il avait été hésitant,
surpris par tant de confiance de la part de celle qui adorait par dessus tout.
Il ne lui avait rien dit de son passé, lui, le meurtrier...
Même si Kaana affirmait le contraire, et jusqu'à preuve du contraire,
c'était bien lui le responsable de la mort de ses parents...

Mais comment lui dire... Il n'avait pas pu.
Elle pouvait aussi bien le désavouer. Prit de panique, il avait cherché à gagner du temps
pour lui avouer son fardeau, plus tard, pas là, pas tout de suite...
Elle, entière et fière, l'avait interprété comme une refus...
A cet instant, il n'imaginait pas qu'elle eu pu réagir autrement.
Comme il l'aimait !

Rodius s'était laissé choir, devant les casiers des Dragons
A genoux, assis sur ces talons. Devant lui la lettre s'étalait, tachée par les larmes...

C'est ainsi que Cholle et Ayamiee le trouvèrent quelques heures plus tard.
Dès qu'elle le vit, sa soeur se précipita, le prit par les épaules et le secoua doucement
Frérot ! hé Frérot... dit t'elle inquiète Qu'est qu'il y a, qu'est ce qui t'arrive? Parle donc !

Cholle toute proche, s'accroupit et ramassa la lettre.
Je crois que la réponse est là ma puce dit-elle en parcourant rapidement le mot.
Shwegna le quitte
Ayamiee était abasourdie, elle secouait la tête Je ne comprends pas Cholle, ils s'aiment, que s'est il passé?
Nous allons bientot le savoir affirma Cholle en relevant le visage de Rodius...
Elle ne vit que de longues stries sèches sillonnant des joues exangues et froides.

Les deux homines durent l'aider à s'asseoir à une table du réfectoir
Après avoir bu un peu d'eau il put enfin parler
Shwegna m'a fait un aveu hier et un immense honneur elle croit en moi... Elle veut être ma compagne.
Cholle et Ayamiee se regardèrent étonnées Et bien ? que c'est t'il passé béta, qu'as tu répondu? demanda Cholle
Je... j'ai voulu... j'ai eu peur, ce poids, cette honte de mon passé... J'ai hésité...
Ayamiee soupira Frérot ! arrêtes, la vie est passée par dessus... C'est derrière toi, depuis longtemps...
Cholle fixa Rodius J'ai une question Rod l'aimes tu vraiment?
Oui, oui... oh oui ! répondit Rodius éperdu, baissant la tête Je l'aime et je la perds...

Ayamiee se releva, appellant cholle d'un petit signe, lui dit à l'écart
je crois savoir où elle est, occupe toi de lui mon amour, je reviens avec elle
Rodius avait entendu mais il ne se faisait guère d'espoir...

Pendant que Cholle, tout en affutant sa hache, veillait au sommeil de Rodius qu'elles avaient allongé dans le dortoir ;
Ayamiee courait les ruelles de Fairhaven, suivant son intuition.
Elle avait croisé un peu plus tôt Shwegna. Elle n'avait pas répondu à son signe mais
comme elle était en conversation avec l'intendant et ne l'avait pas dérangée plus.
.
Elle alla voir l'intendant qui fut content de lui confier son inquietude pour une jeune homine
apparemment très affectée, errant dans le quartier. Il la désigna de la main
Elle était assise au bord du ponton, les pieds dans l'eau, immobile...
Doucement Ayamiee lui toucha l'épaule. Shwegna eu un frisson, alors qu'elle se retournait.
Ses joues étaient maculées de sang, les yeux creusés, les cheveux plaqués sur son crane, elle faisait peur !

Elles parlèrent longtemps...
Tant et si bien, qu'Ayamiee arriva par miracle à convaincre Shwegna de l'accompagner au hall de guilde
pour rencontrer Cholle et Rodius qui les attendaient.

La rencontre fut aussi chargée d'émotion qu'émouvante.
Cholle et Ayamiee usèrent avec justesse de sagacité et de sincérité parlant alors que Rodius et Shwegna écoutaient, silencieux...
Elles réussirent a faire émerger l'évidence enfouie sous la peur et l'incompréhension de deux etres fait l'un pour l'autre.
La vérité émergea d'elle même belle et voluptueuse...

Le bonheur rayonnant des retrouvailles de Shwegna et Rodius leur fit verser une larme et les fit tomber dans les bras l'une de l'autre...

Avec force d'embrassades, de remerciements et d'encouragements
les deux couples se séparèrent forts de cette nouvelle amitié
et du bonheur retrouvé !

[hrp] Je retranscris là, légèrement romancé, un hrp bien symphatique vécu en live par les antagonistes cités dans ses lignes. Merci à tous [/hrp]


Le 29-09-2005 à 08:58

Ayamiee a écrit:
Regarde sa puce, suis tellement heureuse qu'il se soit enfin retrouvé... Mais là je dois filé dans notre lit j'en suis épuiser de c'est dernier jour mon amour.

Arf l'amour mon fréro a bien des choses a apprendre mais il aime tellement qui c'est pas comment lui dire voila tout...

Bonne nuit mon amour.
Bonne nuit ma douce.

Bonne nuit les amoureux.

Bonne nuit ayamiee.
Bonne nuit sourette.

Ainsi je les quitée tout trois, ma puce m'avait glisser dans le crue de l'oreille elle aussi allée se coucher bientôt.

Un soir parmit temps d'autre au sein de la garde des dragons noirs.


Le 29-09-2005 à 09:03

Cholle a écrit:
se souvient d'un moment difficile à passer, à faire comprendre à l'une se que ressentait l'autre, que l'autre l'aimait et qu'ils s'aimaient ; un imbroglio de mots qui ont finis par se souder et ainsi laisser jaillir la joie et le bonheur. Un calme relatif a pesé sur nos Lacs, les sonics se sont arrêtés d'un coup.


Le 29-09-2005 à 13:44

Shwegna a écrit:
Shwegna nageait dans le bonheur.

Elle qui, quelque jours plus tôt, avait renoncé aux joies de l'existence en se résignant à vivre sans le seul homin qu'elle aimerait jamais, se sentait maintenant plus légère que le fin duvet du plus insouciant des jeunes yubos.

Son Rodius l'aimait et voulait bien d'elle !
Shwegna ne pouvait s'ôter cette pensée de l'esprit pendant qu'elle piochait à la Source, provoquant par sa disctraction quelques explosions qui, bien que douloureusement brulantes, n'entamèrent en rien sa gaité.

Comment pourrait-elle exprimer un jour la gratitude qu'elle avait pour Ayamiee et Cholle, ces deux complices qui les avaient tant aidés Rodius et elle ?

S'accroupissant pour observer un bibibulle rosé s'extraire du sable avec force poussière et s'envoller en piaillant, elle se rappela une phrase que son père lui avait dite un jour, et qu'elle s'était efforcée de croire de tout son coeur maintes fois par la suite
"Quels que soient les malheurs d'hier, la vie amène toujours de bonnes surprises à ceux qui savent les accepter".
Sentant une larme se former au coin de ses yeux, Shwegna fit un grand sourire et dit "Merci !".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Smaragdos perdue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quête de la femme perdue
» La Compagnie perdue
» La GLC, et la relique perdue !
» Destination voyage : à la recherche de la quête perdue !
» [Challenge] L'île Perdue

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: