Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Anéanti...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Anéanti...   Lun 15 Sep - 9:16

Le 09-02-2006 à 05:04

Nolwenath a écrit:
La nuit allait se terminer, au loin les premières couleurs orangées du soleil baignant à l'horizon. L'hivers reignait en force et le froid rongeait tout ce qu'il pouvait de ses morsures glaciales.

Assis sur le rebord d'un haut plateau perdu dans les lacs, Amatsu assistait à cette obscurité qui se levait, toujours aveugle. Un izam s'envolait bruyamment derrière lui soulevant un nuage de poussière qui recouvra le tryker immobile. Voilà quelques heures déjà qu'un yubo mâchouillant un biscuit, regardait de loin l'homin qui ne bougeait d'un pouce. La curiosité l'avait fait déjà poussé un peu plutôt à aller fouiller son sac à la recherche de nourriture. Il put en ramener sans encombre...

Quelque chose avait disparu en Amatsu. Etait ce son sourire ou la lueur de son regard? Peut être sa joie de vivre... Son immobilité ne permettait pas de définir exactement quoi. Aucune larme ne coulait, ce fut comme si l'homin lui même avait cessé de vivre, mais les clignements des yeux d'Amatsu trahissaient cette impression. Dans tous les cas, la magie qui animait Amatsu avait soudainement disparu.

Le soleil commençait à dessiner sa rondeur sur l'horizon balayant le paysage de multiples rayons chassant les ombres peu à peu. Dans un très léger bruit, le tryker se leva, empoigna son sac sans faire attention à la large ouverture faite par le yubo. Les premiers pas furent les plus durs, tant le froid avaient été horrible. Mais peu à peu à mesure que le tryker s'éloignait, sa démarche ne variait pas. Tel un zombi sans âme, il errait...

Les vêtements déchirés par les attaques de cloppers, il arriva à la porte de Fairheaven. La mine amaigri, le visage gravé par le manque de sommeil, il se rendit à son appartement. Alors qu'il passait devant un couple de personnes agées...

Encore un chagrin d'amour...

Peut être mais celui là, on dirait que c'est sa vie qui vient de s'envoler...

Ah çà...

Les deux vieillards secouèrent ensemble la tête tristement.


Le 09-02-2006 à 05:48

Nolwenath a écrit:
Cela faisait trois jours qu'Amatsu était revenu à son appartement. Rien, il n'a touché à rien, tout juste avait il posé son regard sur le bord du lit avant de s'allonger recroviller sur lui même dans un canapé non loin.

Des larmes avaient coulé sur les joues d'Amatsu. Peu à peu, son visage devenait fantômatique, l'ombre de ce qu'il fut avant.
Il n'avait presque rien mangé et bu tout juste de quoi tenir encore quelques jours. Parfois, ses lèvres bougeaient sans émettre le moindre son, peut être était ce l'épuisement ou l'anéantissement qu'il affichait. Cela ne durait que quelques minutes guère plus.

Melowen...

Certaines des sylabes murmurées par le Tryker semblait correspondre à ce nom. Peu après, une vague de larmes dont le flôt devenu rare s'arrêtait de plus en plus vite se précipitait sur les joues creusés du tryker.

Il revoyait cette image de Kalean et Melowen dormant tendrement les bras l'un dans l'autre, un sourire heureux sur leur visage. Il avait ressenti le bonheur de Melowen alors qu'ils devaient être en train de s'unir. L'intensité de celui ci avait foudroyé Amatsu lui déchirant les boyaux et le coeur. En vain, il avait essayé de dormir avant finalement de finir par rejoindre le petit ilot sur lequel Kalean avait emmené Melowen pour accomplir son rituel. Il était resté sans dire mot devant eux une heure durant alors que la nuit s'était déjà à moitié écoulé. la main tremblante, il avait laissé une lettre à celle qu'il avait tant aimé et qu'il aimait encore malgré tout. Le coeur démoli, le visage effondré, il la regarda de longues minutes encore puis les larmes se faisant sentir, il quitta précipitamment ce cocon de bonheur qui n'était plus le sien. Il avait ainsi couru à en perdre haleine hurlant son mal qui le tuait si vite.

Résigné, attendant la mort, il lui restait toutefois une tâche à accomplir dire adieu à ses enfants et à ceux qu'il considérait comme ses amis...

[HRP]Ces textes sont là pour présenter l'état d'Amatsu, il est encore possible de jouer rp pour tenter d'empêcher ou d'accélérer l'inévitable désormais. Dans le pire des cas, Amatsu sera considéré comme mort Dimanche soir prochain.[/HRP]


Le 10-02-2006 à 16:43

Nolwenath a écrit:
Le grand lit de l'appartement sous marin balançait tendrement de droite à gauche les corps enlacés d'Amatsu et Melowen. Malgré l'épuisement qu'affichait le corps du tryker, la tendresse de son aimée à le soigner et à l'aimer, les avait fait s'unir lentement, le coeur débordant d'amour.

Sous le regard bienveillant de son étoile qui le veillait, Amatsu se laissa glisser dans un sommeil doux et chaleureux. Contre toute attente, ses pensées encore vivaces l'empêchèrent de visiter le pays des songes.

"Et dire qu'il y a seulement quelques heures, j'ai essayé de me suicider, quel imbécile..." pensa t'il en lui même, la chaleur du corps de Melowen diffusant en lui un bien être profond.

"Je dois ma survie à mes amis... Soeurette, si tu savais combien je t'aime en cet instant pour m'avoir ouvert les yeux... Et toi Atrynx que je ne connaissais que très peu mais avec qui j'avais aimé énormément parler... Tu m'as aidé comme l'aurait faire un meilleur ami, un frère... Excusez le pauvre imbécile que j'ai pu être d'avoir souhaité ma mort..." Un petit sourire se dessina sur son visage alors que cette fois le sommeil commençait à le gagner sérieusement. Sa main alla chercher celle de Melowen glissant ses doigts dans les siens.

"Merci à vous deux... Que dis je, à vous tous... merci..." Melowen passa la main doucement sur la joue de celui qu'elle aimait en cet instant comme en réponse à sa pensée. Pour une fois depuis les derniers jours, Amatsu dormit sans peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Anéanti...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barrière anti-pollution de l'air?
» Anti-gravs et mouvement...
» rédaction du tactica anti-elfes noirs.
» Anti-jeu ?
» Tactica anti-EN(grrr)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: