Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La mort rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 521
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: La mort rouge   Ven 19 Sep - 13:07

30-01-2007, 19:27 Message : #1 |
Tomelin Hors ligne
Yubo Craintif
***
Messages : 231
Inscription : Jan 2007
Niveau d'avertissement : 0%
La mort rouge
Les poumons en feu, haletant, Tomelin, penché sur lui-même, essayait vainement de récupérer un second souffle.

- « Faut...que...j'arrête de...fréquenter...le bar! », dit-il à l'homine placé à ses côtés, « ce Fyros...va finir par...avoir ma peau...quand même !! »

A quelques mètres de là, gisait le corps du tueur habillé de rouge. Le Tryker se demanda comment celui-ci avait fait pour les retrouver au Jardin Fugace alors que Shellyna et lui discutaient ensemble de certains évènements récents.

Décidément, Aquilamalach avait plus de ressources que prévu. Tout en se demandant si il ne devait pas faire le contraire, Tomelin soigna le Fyros, qui une fois debout, détala sans demander son reste, non sans clamer qu'il reviendrait.

Shellyna arborait un grand sourire quand Tomelin s'approcha. Elle était heureuse d'avoir échapper aux griffes du tueur, mais il réfléchissait, soucieux. Il ne voulait pas gâcher la joie de l'homine, mais le combat avait été difficile cette fois. le Tryker repensa à ...



Tomelin, encore tremblant, regardait d'un air surpris le Fyros habillé de rouge, agonisant à ses pieds. Le combat avait été si rapide qu'il en était le premier étonné.

- « Il est moins impressionnant couché que debout le Fyros ! », pensa Tomelin en détaillant ce dernier.

A côté de lui, Shellyna, complètement saoule, regardait aussi le grand corps se vider tout en marmonnant « l'a une schale tête le schorai rouge !».
Shellyna avait bu plus que de raison alors que Tomelin donnait les détails de la prochaine disparition des Piliers, suite au départ de Kae chezla Garde des Dragons Noirs.

L'amertume avait coulé à flot et pas seulement avec la bière de Ba.
Kae avait pris la décision de rejoindre la guilde de sa famille. Le Tryker savait ce qu'il avait fait et pourquoi elle partait, mais cette décision lui avait quand même brisé le coeur, de la même manière qu'il avait brisé le sien quelques jours plus tôt.

Il aimait toujours Kae avec la même intensité. Mais depuis qu'elle était revenue, ils n'arrivaient pas à se parler sans qu'une tension certaine s'installe entre eux deux. Tout n'était que non-dits, chacun évitant de dire réellement ce qu'il avait sur le coeur. Pourtant il y avait à dire.

Tomelin soupira, désespéré, puis sourit légèrement.
C'est vrai qu'il a une sale tête, tout rouge des pieds à la tête ! A croire que c'est le seul Fyros à prendre des coups de soleil dans le désert.

Puis il regarda à nouveau Shellyna, accroupie en équilibre instable , qui réprimandait « le schorai rouge » en martelant le torse de ce dernier du poing.

Un râle monta du corps étendu. Le Fyros essayait de parler malgré la sève qui lui coulait de la bouche. Pris de pitié, Tomelin commença à le soigner. Celui-ci a peine remis sur ses pieds, regarda farouchement le couple et Tomelin plus particulièrement, puis cracha à son attention

- « On se retrouvera bientôt Tryker !! ».

Puis il disparut aussi subitement qu'il était arrivé à Fairhaven.

- « Ainsi ce n'est pas fini ! », dit Tomelin en soupirant à nouveau. Il repensa au jour où ...



Tomelin avait reçu un izam de Shellyna, paniquée, l'informant du retour de Kae.
La pauvre ! Elle l'a croisé à la Source alors qu'elles y foraient toutes les deux ! Il comprenait qu'elle soit aussi bouleversée.

Le message confirmait cette sensation bizarre qu'il avait eu peu de temps auparavant. Il avait écarté l'idée tellement elle paraissait inconcevable après deux cycles sans aucun signe. Le lien qui avait été rompu semblait reprendre vie mais il ne pouvait y croire. Il pensait qu'il devenait fou et qu'il ressentait ce qui lui manquait le plus.
Puis la certitude avait fait place aux doutes. Le lien était là, Kae était revenue.

Le Tryker, alors dans la jungle, une nouvelle fois à la recherche de sa compagne, avait pleuré de joie et de désespoir. Sans attendre, il donna rendez-vous à Kae au hall des Piliers. Il devait la voir pour sa plus grande joie, il devait lui dire pour son plus grand désespoir.

Tomelin savait qu'il allait au devant de problèmes, il connaissait le caractère de Kae. Elle l'avait déjà fait courir à sa poursuite à travers la moitié du pays Zorai pour une peccadille. Mais là, c'était différent.

Il l'attendait avec la petite Eleyna, dans le hall. A peine arrivée, ils se précipitèrent dans les bras l'un de l'autre et s'étreignirent tendrement, comme de jeunes amoureux. Kae embrassa Eleyna et la prit contre elle. Ils s'assirent et discutèrent longtemps, de la disparition de Kae, des évènements récents dans les Lacs et ailleurs, comme si ils s'étaient quittés la veille.

- « Kae ! Je dois t'avouer un événement d'importance ! », dit-il en la fixant, perdu une nouvelle fois dans l'abîme de ses grands yeux roses qu'il aimait tant.

Il avait prévu de lui expliquer longtemps avec des termes choisis pour la circonstance. Ce n'est pas qu'il voulait mentir ou cacher quoi que ce soit, mais plutôt qu'il voulait la ménager et qu'elle puisse comprendre.

Quand les yeux de Kae se posèrent sur lui, toutes les phrases qu'il avait prévu s'envolèrent et il commença son histoire, sans détours ni artifices, expliquant ses recherches entreprises pour la retrouver, sa détresse au fur et à mesure de ses échecs, sa rencontre avec Shellyna et Yorek, de son amitié pour elle.

Kae avait ressenti bien avant qu'il ne le dise le mot de la fin. Pourtant, de la même manière qu'on refuse l'inéluctable pourtant si évident, elle posa quand même la question.

- « Je comprends mieux pourquoi elle m'évitait à la Source ! », dit-elle, « Toi et cette Shellyna, vous... ».

La question resta en suspens.

- « Oui ! », répondit Tomelin sans hésitation, toujours en la fixant.
Elle se leva, une rage froide et meurtrière dans les yeux, et lâcha avant de partir en courant.

- « Tu es comme les autres, finalement ! Je sais où trouver cette grosse yelk et je vais lui faire passer le goût des choses ! ».

Il essaya de lui parler avant qu'elle ne quitte le hall, mais en vain. Elle n'écoutait plus. Il partit à sa poursuite sans arriver à la trouver, attentif au lien qu'il avait avec Shellyna. L'homine ne voulait pas qu'il intervienne. Il le lui avait promis la mort dans l'âme. Le lien se rompît. Kae avait trouvé Shellyna et s'était vengée. Tomelin ferma les yeux. A nouveau le lien.

Le Tryker rentra au hall et attendit, les eaux du lac s'assombrissant au fur et à mesure que le soleil disparaissait et que la nuit prenait place. Kae finit par revenir, l'ignora alors qu'il voulait à nouveau lui parler, prit Eleyna dans les bras et s'éclipsa sans un mot.

Le lendemain, alors que la fureur de Kae s'était en partie éteinte, il put lui parler. Elle lui fît part de son intention de rejoindre sa famille, Erato et Kurutani. Gênée, elle lui avoua aussi qu'elle avait engagé un tueur pour s'occuper de Shellyna. Tomelin savait Kae d'une jalousie excessive, et, bien que comprenant les raisons, il resta interdit. En la regardant s'éloigner, il repensa à ...



Kae a disparu depuis plus de deux cycles. Tomelin ne ressentait plus le lien qui l'unissait en permanence à Kae. Cette petite touche mentale qui rassure et vous rapproche de l'être aimé. Il a arpenté toute l'écorce, des lieux qu'ils connaissaient tous les deux aux endroits les plus reculés que le Tryker a découvert seul.

Rien ! Aucun signe !

Désespéré, Tomelin ne savait plus quoi faire. Il ne supportait plus cette sensation de vide, de silence, qui en devenait assourdissant à force d'être omniprésent. Le Tryker se raccrochait à Eleyna, espérant que Kae toucherait l'esprit de sa fille et par la même occasion le sien. Il devenait fou et tournait en rond.

Pour s'occuper l'esprit autrement qu'avec la psykopinthe, il se mit à forer, cassant pioche sur pioche tellement une rage impuissante l'habitait. Son forage l'amena à la Source où il fit la connaissance de deux jeunes réfugiés, Yorek et Shellyna. Il se rendit compte que l'homine avait du caractère et de l'esprit, ce qui lui plut tout de suite. Ils sympathisèrent rapidement.

Petit à petit, la présence de Shellyna redonnait du baume au coeur de Tomelin et il l'appréciait à ses côtés. Le silence se remplissait et devenait audible. Il avait besoin de la voir, et de son amitié car ils étaient devenus amis.

Seulement cette amitié se mua en amour de la part de Shellyna et elle finit par lui avouer les sentiments qu'elle avait à son égard. De son côté, Tomelin n'était pas insensible à son charme. Shellyna lui plaisait autant que Kae. Mais il refusa et contra longtemps les tentatives de l'homine.

Kae et Shellyna se ressemblaient toutes les deux, bien que différentes physiquement. Deux homines vivantes à l'image d'Atys. Magnifiques, intelligentes, exhubérantes, vives, imprévisibles, jalouses avec un caractère de yubo pas possible, deux homines bien vivantes comme le Tryker aimait. Car il aimait vivre au rythme de la planète.

Et elles étaient passionnées. Le vernis de la résistance craquelant au fur et à mesure que son amour grandissait, elle devint son amante un soir après une chasse aux bandits.

Tomelin était conscient de ce qu'il avait fait. Il savait aussi qu'il y aurait des conséquences terribles auxquelles il devrait faire face. Il savait aussi qu'il s'attirerait les foudres de pas mal de personnes qui ne comprendraient pas.

Il n'en avait cure car il aimait les deux homines d'un amour égal et entier.

Hrp/un long texte valant mieux que plusieurs longs discours, vous savez maintenant, entre autre, pourquoi Kae est arrivée avant moi.
Ce passage se situe dans la chronologie avant l'épreuve de Kae/hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La mort rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trilogie de la mort rouge
» [cherche] Jeu de Role CHILL suppléments, Vampire Ecran
» La menace Rouge...
» Onkyo est mort...
» DSi : un pixel mort !!!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: