Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Un petit carnet sombre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 521
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Un petit carnet sombre...   Ven 19 Sep - 13:14

13-02-2007, 16:33 Message : #1 |
Nolwenath
Invité

Un petit carnet sombre...
Sur la grande table du Hall traînait un petit carnet gris à la couverture usée, cornée, fatiguée. Sur celle-ci, avait été inscrit le nom d'O'Nehly mais ni Amatsu, ni Nymphea ne se trouvaient aux alentours. Laissé seul ainsi, oublié peut être, le petit recueil de note se trouvait ainsi en proie à des yeux indiscrets. De nombreuses pages avaient déjà été remplies et l'encre subissaient déjà le poids de l'âge. Mais ce poids n'avait pas encore altérer les dernières pages que les quelques textes, se trouvant posés dessus, parcemaient.

***
L'écriture de ce petit texte trahissait le manque de confort qu'avait pu ressentir le possesseur de ce carnet. Cependant, tout au long de l'écriture, des marques de sciure posées volontairement du pouce, des traces d'eau et de pollen vient à donner des couleurs aux textes, comme si le rédacteur avait voulu illustrer ce récit...

Citation :
L? eau des lacs d?Aeden Aqueous clapotait à un rythme régulier contre les pontons de Fairheaven, sous l?effet peut être de la brise fraîche qui venait de se lever. La lumière matinale, d?abord timide, finissait par caresser chaque parcelle du paradis nautique, faisant briller de mille feux les étendues sauvages comme un merveilleux spectacles.

La faune, tirée de son sommeil par ce bel événement, commençait à se faire entendre de ci, de là, comme un doux concert, tous les animaux reprenaient la mélodie qu?ils avaient arrêté la veille par fatigue laissant soin d?apporter un son à la merveille matinale.

La flore, lentement, sortait de son repos et déjà les nombreuses fleurs des plages s?ouvraient petit à petit aux caresses de ce soleil si doux avec elles, leur parfum envahissait les lieux d?une douceur attendrissante. Les couleurs de ces pétales sortis à la vue de tout le monde égayaient les étendues de sciures.

Jamais réveil dans les lacs ne fut plus beau que celui là?


***
Citation :
Nous sommes le Quarta 10 Mystia du quatrième cycle atysien de l?année 2536

Le frottement de la chitine sur le sol, le bruit de ses griffes perforant la peau, le son des mandibules réclamant la chaire, que le retour à la réalité pouvait être dur?

Mes membres souffrent encore des assauts répétés des kinchers sur ma garde, mes bras me hurlent de lâcher mon arme, mes jambes me réclament de m?asseoir, ma tête me demande de fermer les yeux et de laisser filer le temps. Si je baisse mon attention, la patte pointue de ce kitin me transpercera en plein c?ur?

Je force mon corps à tenir, c?est dur, la sueur me coule sur le front tandis que je regarde cet insecte géante tenter de me tuer. Ne pas sombrer, la Garde meure mais ne se rend pas, ces mots m?ont toujours aidé à tenir. Le pourront ils encore aujourd?hui ?

La bête hurle, elle semble énervée de ne pas réussir à venir à bout de moi, elle met plus encore de force dans ses frappes me faisant reculer sous chacun d?eux mais je prend l?avantage, je le sens au fond de moi, ce sentiment que j?avais si longtemps oublié commence à refaire surface. Ma pique me paraît moins lourde, mon armure Ry-Tashok ne me pèse plus dans le moindre geste, les habitudes refont surface avec mon sourire, je sais comment venir à bout du mal qui se trouve face à moi.

L?ouverture, l?attendre, l?instinct du chasseur diront certains, elle arrivera quoiqu?il se passe?

Le kincher n?en peut plus de me voir lui résister, il a faim et me le dit à travers ces hurlements qu?il m?envoie, je lui souris sous mon heaume comme je le ferai à la mort elle même, il se débat, il fatigue, cela se voit dans les mouvements qu?il fait, ils deviennent amples, lents. Ma pique pénètre la jointure de sa carapace, j?ai atteint son c?ur, je sens les derniers battements de ce dernier faire vibrer ma pique. La bête s?effondre au sol, vaincue, me laissant fatigué, en sang?

Mon retour s?est fait dans la douleur, mais je me suis retrouvé et c?est le plus important?

Amatsu O?Nehly, Dragon noir de la Garde.


***
Ecrite à la va vite, ces pensées sont presque illisibles, rapportées ici comme si la peur de les perdre obsédait l'écrivain.

Citation :
Je suis un dragon noir, celui qui tue par la lame pour protéger la paix dans les lacs.
Je suis un dragon noir, celui qui mettrait sa vie en jeu pour la survie de ses frères et s?urs.
Je suis un dragon noir, celui qui loin des lacs n?oublie pas son amour pour sa patrie.


***
Citation :
Est ce la vieillesse qui me fait sourire ainsi ? Je navigue dans ce hall que je connais pourtant si bien avec un sentiment de redécouverte. Il y a tant de nouveaux arrivants que je suis un peu perdu?

Pourtant, une chose est restée immuable malgré ma mise au repos forcée, ce sourire de mes amis, celui là même qui réchauffe le c?ur. Baal, Bastien, Dale? Tous les autres? Certes, ils étaient occupés mais leur présence m?a fait du bien.

J?ai enfin retrouvé ma famille?

Ma danseuse vient d?arriver? J?arrête là mon écriture pour la rejoindre et répondre à son salut par une danse entraînante et un baiser?
Adresse IP : Notée

Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur
27-02-2007, 19:35 Message : #2 |
Nolwenath
Invité

Un petit carnet sombre...
Voilà quelques jours qu'Amatsu avait récupéré son carnet, non sans l'avoir longuement cherché partout avec inquiétude. Attablé dans un coin du hall, le borgne regardait les dernières lignes qu'il venait d'inscrire dans ce petit recueil.

Citation :
Nous sommes le Prima 1er Germinally du premier cycle atysien de l'année 2537.

Mon retour parmi les miens s'est déroulé parfaitement, je ne ressens plus aucun gêne lors des sorties expéditionnaires et durant les combats. Mes réflexes sont enfin revenus, c'est le principal compte tenu de ma longue période d'inactivité et je pense sans me tromper pouvoir dire que mon épée de guerre est de nouveau apte à protéger les lacs.

Enfin... J'écris tout ceci sans coeur...

Depuis un long moment déjà, Nylia et moi ne faisons que nous croiser, que ce soit à la maison comme dans le hall. Depuis qu'elle navigue de réunion en réunion pour la Fraternité, nos rares moments en commun se limitent à aller se coucher dans le même lit.
J'en viens même à regretter le passé lorsque nous pouvions encore prendre du temps pour nous, aujourd'hui cela me semble tellement compromis que je commence à ne plus y croire...

Peut être aurai je dû lui dire que tout ceci me pesait? De nombreuses fois, j'ai eu envie de lui dire durant ma convalescence mais à chaque fois, ses sourires innocents m'en avait dissuadé. Ai je eu tort? Je ne sais pas. Nous sommes mariés ensemble et à part quelques baisers, il ne se passe plus grand chose...

Et que dire de ces désirs qui naissent en moi quand une charmante homine passe non loin de moi? Par moment, j'en viens même à penser à Melowen... Non, je ne dois pas succomber à tout çà, il est clair que ce n'est qu'une mauvaise période, Nylia finira bien par s'en rendre compte. Mais dans combien de temps?...

Amatsu O'Nehly


Soupirant, le tryker ferma le carnet et le rangea dans sa poche. Fouillant dans son sac, il s'assura que le bouquet de fleurs était toujours en bon état, dire qu'il avait choisi de l'offrir ce matin à sa femme, sans succès, elle n'était pas présente à nouveau. Un peu las, il le sortit et se dirigea lentement vers la poubelle, hésitant longuement.

Non... Il plaira bien à quelqu'un...

Se ravisant, il le plaça tout prêt de l'entrée puis s'apprêta à quitter le hall, il était temps d'aller surveiller les esclavagistes. Le départ du tryker révela la présence d'un petit carnet sombre sur le sol, laissant deviner une poche de pantalon vide...
Adresse IP : Notée

Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur
03-03-2007, 17:00 Message : #3 |
Nolwenath
Invité

Un petit carnet sombre...
Le carnet avait été une nouvelle fois retrouvé, non sans s'en vouloir quelque peu, après tout, c'était juste la troisième fois qu'il l'oubliait dans le hall. A croire que la Garde finirait par connaître ses déboires sentimentaux plus que quiconque. Amatsu prit la peine de quitter l'enceinte du bâtiment de la Garde, souriant mais l'air pensif. Au fur et à mesure qu'il s'avançait sur les pontons, l'envie de se rafraîchir le gosier avec une bonne bière le saisit. Il n'y avait qu'un seul homin pour étancher cette soif contre quelques dappers : Ba'Naer !

Les salutations et sa commande passées, il s'installa à une table. Bien qu'en fin de matinée, la taverne n'était que très peu fréquentée, les seuls clients étant lui même et un couple de jeunes trykers. Les regardant l'oeil dans le vague, il repensait à ce qu'il venait de vivre ces derniers temps...

Citation :
L'eau des lacs ne m'a rarement paru aussi belle qu'aujourd'hui, peut être est ce soleil éclatant qui lui donne ce reflet étincellant si particulier? Et que dire de ma cueillette de fleurs... Nymphea les aimera sûrement, Melowen aussi...


Amatsu? Amatsu? Hey, ca fait dix dappers l'ami.

Levant le nez de son carnet, il sourit à Ba'Naer qui venait de lui apporter sa bière, un peu surpris de remarquer qu'il n'avait pas fait que penser ces quelques mots.

Excuse moi, tiens en voici quinze pour le dérangement.

Content de son affaire, le tavernier rejoignit son comptoir laissant le borgne seul avec lui même. Regardant les quelques lignes inscrites, il trempa ses lèvres dans le breuvage et reprit l'écriture.
Citation :

J'ai finalement opté pour écrire à la taverne de Ba'Naer, il n'y a presque personne en cette fin de matinée. Seul un couple de jeunes trykers flirtent non loin de moi. Les regarder me donne l'impression de retomber dans le passé, de retomber dans un passé plus récent, un passé troublant...

Mes pas m'ont fait croisé ceux de Melowen, il y a quelques jours de cela.

Combien de cycles atysiens se sont écoulés depuis notre dernière rencontre? Trop de toute évidence. La revoir m'a tellement fait plaisir que je l'ai invité à la table où je me trouve à l'heure actuelle. Je ne peux nier l'avoir trouvé très belle...

Nous avons discuté un long moment, nous remémorant nos dernières péripéties, laissant nos mains caresser nos visages, se joindre et se serrer l'une dans l'autre. Les souvenirs me sont revenus comme un raz de marée, notre vie ensemble mais aussi sa fin si douloureuse à l'époque. Nous nous sommes regardés longtemps oubliant tout autour de nous, elle et moi, la même solitude dans notre vie sentimentale...

Nous nous laissâmes guider par nos pas jusqu'à la terasse de la façade des vents, avec l'envie de découvrir la naissance du tapis étoilés du début de soirée. Les nuages nous en empêchèrent mais... Nous ne nous en préoccupions déjà plus. Je me souviens avoir pensé à Nymphea à cet instant, l'imaginant à la maison près des enfants en train de se reposer. "Une seule fois...". C'est ce que je me suis dit...

Le regard de Melowen...

Au creux de mes bras, elle se posait certainement la même question et son sourire, si lumineux et tendre, me rassura quant à la réponse. Nos coeurs ne nous avaient pas menti sur nos sentiments, après tout, ils n'oubliaient jamais...

La douceur de ses lèvres, je ne l'avais pas oublié finalement, elle non plus. Notre premier baiser nous sembla durer une éternité, peut être était ce le cas? Je me surprend à sourire en y repensant. Nous nous sommes réfugiés chez elle peu après et le temps se figea cette fois ci réellement sur nous deux. Je n'ai pas conscience de la durée durant laquelle nous nous sommes donnés à l'autre, quelques heures? Une journée? Je ne sais plus, mon unique souvenir est de m'être réveillé à ses côtés dans le grand hamac, de l'avoir embrassé une dernière fois et d'avoir presque à regret dû la quitter. Il était temps que je rejoigne Pyr et ma famille...

Malgré son silence, je sais que Nymphea est au courant. Le lien qui nous uni est bien trop fort pour qu'elle n'ait rien ressenti. Malgré tout, aucun remord ne me ronge, aucun regret ne m'est venu à l'esprit...

Au contraire !

Aussi stupide que cela puisse paraître, j'aime toujours Nylia comme l'homine qui m'est la plus cher au monde, tout comme Melowen aime Kalean comme l'homin qui la rendit heureuse en premier. Dans nos coeurs, nous sommes effectivement amants mais nous avons conscience que nous avons bâti une famille, chacun de notre côté depuis notre séparation, aucun de nous deux ne prendra le risque de mettre en péril celle de l'autre...

J'aime Nymphea et j'aime Melowen, deux homines exceptionnelles...

Peut être faudra t'il changer des habitudes? Peut être pas? Est ce que cette nuit sera unique ou bien, y en aura t'il d'autre? Je ne le sais pas, je ne connais pas l'avenir...

La seule réponse, s'il en existe une, se trouvent dans nos coeur désormais...

Amatsu O'Nehly, Dragon noir de la Garde.


Le tryker reposa sa plume dans son encrier, son regard chercha quelques instants le petit couple du regard, mais ce dernier était parti depuis longtemps déjà. De nouveaux clients les avaient remplacé bien moins discret et seul parmi eux, il les regardait en silence, une certitude s'imposant peu à peu dans son esprit.

"La vie avance étape par étape, nous obligeant à nous adapter aux épreuves qu'elle nous impose."

Saluant Ba'Naer de la main, il quitta la taverne et brisa une perle de sève pour le pays zoraï, il lui fallait rencontrer une trykette aux cheveux de feu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un petit carnet sombre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit carnet de voyage de la Chine
» [RP] Le petit Carnet de la Veuvasse
» Petit carnet de bord By Bastie13
» Le Petit Bouchon à Boisbriand
» le petit lapin et les webradios

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: