Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sale histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Sale histoire   Ven 19 Sep - 13:54

14-08-2007, 16:53 Message : #1 |
Tomelin Hors ligne
Yubo Craintif
***
Messages : 231
Inscription : Jan 2007
Niveau d'avertissement : 0%
Sale histoire
Des cris fusaient dans l'appartement de Tomelin, faisant fuir les bancs de poissons que la promesse d'un spectacle gratuit attiraient vers le hublot.
- « Ze veux pas ! Ze veux pas ! Ze veux pas ! ZE VEUX PAAAS ! », cria un petit visage sale surmonté d'une tignasse blonde, en s'échappant des bras de son père.
- « Eleyna ! Fais pas ton bébé et viens prendre ton bain ! Manquerait plus qu'une Trykette de quatre années n'aime pas l'eau ! », dit Tomelin, légèrement excédé.
Shellyna, qui s'occupait de Mell, le regardait mi-perplexe, mi-amusée. Tuatha dormait béatement dans un coin de l'appartement, insensible au cri de sa demi-soeur, écrasé par le sommeil et une tétée plus que consistante, avalée dans un style que Tomelin n'aurait pas réprouvé.
- « Maintenant, petit kincher peu sage, tu vas obéir et venir prendre ton bain ! », gronda Tomelin en faisant les gros yeux.
- « Ze veux toujours pas », rétorqua la petite, se campant devant le Tryker en l'imitant, ses petits poings sur les hanches.
Une pointe de tristesse réprima rapidement son envie de fou rire naissante. Les mimiques de sa fille venaient de réveiller des souvenirs douloureux. L'image de Kae se matérialisa un court instant devant lui.
- « Jena ! Qu'est-ce qu'elle peut ressembler à sa mère quand elle est comme cela ! », pensa Tomelin.
- « Tom....Toooom ! Tu n'as qu'à lui raconter l'histoire de Twyla l'Infecte ! », dit calmement Shellyna.
- « Popa, z'est qui Twyla l'Insecte ? », demanda la fillette, intriguée.
Tiré de ses pensées et déconcerté, Tomelin regarda Shellyna, fronçant les sourcils d'incompréhension. Elle lui retourna son regard avec une petite moue désolée, haussant les épaules en écartant les main, et trouva tout à coup que Mell nécessitait une attention accrue de sa part.
- « L'Infecte, Ely, pas l'Insecte ! », commença Tomelin en soupirant, « Twyla l'Infecte était une jeune fille Tryker qui te ressemblait, bien que plus grande, qui.....qui sentait mauvais et.....et que les gens évitait dès qu'elle arrivait quelque part. Même les bancs de poissons de nos lacs s'écartaient en deux quand elle nageait pour se rendre quelque part. Certains se demandaient même si l'eau ne faisait pas pareil pour éviter tout contact avec elle. On raconte même qu'un ryzaqua avait gobé Twyla l'Infecte, un jour qu'elle nageait vers Crystabell, mais que le monstre, doté d'un instinct de survie hors du commun pour un membre de son espèce, quoique....., la recracha aussitôt. »
- « Ze sent pas mauvais », jeta Eleyna.
- « Non mais cela ne saurait tarder si tu ne te laves pas, Ely, comme Twyla L'Infecte ! », objecta Tomelin en s'approchant tranquillement de la fillette et en la prenant dans ses bras.
L'attention de la fillette était captée par le début de l'histoire et il remercia Shellyna intérieurement, après l'avoir maudit brièvement de la même manière. Tout en continuant, il se rapprochait nonchalamment du baquet d'eau chaude.
- « L'histoire de Twyla l'Infecte commença alors qu'elle avait ton âge. Elle te ressemblait en fait, la même tignasse blonde et la même goule pleine de traces de miel des gâteaux qu'elle avait avalés toute la journée et le corps noir de la poussière de sciure lors de ses jeux sur les plages et les pontons de Fairhaven. Bref elle venait de passer une journée comme toi, Ely. Aussi belle et aussi sale que toi. »
Tomelin posa sa fille devant le baquet.
- « Elle zouait comme moi ? », demanda Eleyna, en se coulant dans l'eau après avoir enjambé le bord du baquet.
Tomelin regarda sa compagne rapidement, il sentit plus qu'il ne vit qu'elle souriait en l'entendant.
- « Oh oui comme toi ! », continua Tomelin, « et c'était une championne pour se salir. Le soir même, quand ses parents lui demandèrent d'aller au bain, elle refusa. Elle se mit en colère et courut partout dans la maison, en criant qu'elle ne prendrait pas son bain. »
- « Z'est pas bien za ! », dit Eleyna sérieusement, en prenant la brosse en crin de ragus que lui tendait son père, « z'est pas gentil de pas obéir à zes parents. »
Tomelin ne se retourna pas quand un gloussement étouffé parvint du coin de Shellyna et regarda sa fille, essayant de deviner si elle le prenait pour un yubo. Devant son air innocent, il jugea que non mais n'en fut pas intimement persuadé.
- « Donc elle refusa de se laver. Puis le jour suivant. Et encore le jour d'après. Et encore. Puis la semaine suivante. Puis le mois d'après. Bref, ayant pris goût à la crasse, elle refusa de se laver. Ses parents essayèrent bien de la laver, mais c'était toujours des crises en perspectives », expliqua Tomelin, tout en tendant un morceau de savon à sa fille, l'air de rien, « puis devant l'obstination de la jeune fille, et certainement devant l'odeur pestilentielle naissante, mais on ne le saura jamais parce que l'histoire a eu le mauvais goût de se taire à ce moment là, ils abdiquèrent et la laissèrent tranquille. »
- « Ils auraient dû insister Popa », dit Eleyna très sérieusement avec une innocence à toute épreuve, tout en commençant à se frotter le corps avec la brosse savonnée.
Le gloussement reparti de plus belle derrière lui et il jeta un oeil noir à Shellyna, qui rebondit maladroitement sur le dos secoué de contractions de l'homine.
- « Certainement qu'ils auraient dû insister ! Puis Twyla l'Infecte perdit un à un ses amis et se retrouva toute seule, même les petits yelks et les petits bolobis la fuyaient comme la peste, tellement son odeur était insupportable. », fit Tomelin sur le ton de la confidence.
- « Oohh ! Elle devait être triste alors ! », dit Eleyna.
- « Très triste Ely....frottes bien les pieds....et très malheureuse aussi.....et puis le dos aussi.... Twyla l'Infecte était seule au monde. Ses parents ne voulaient plus la voir, ses amis ne voulaient plus jouer avec elle et même les animaux, surtout les herbivores, devenaient agressifs quand elle approchait. Passes encore un coup sur le visage...et elle grandit comme cela, solitaire. », expliqua Tomelin.
- « A vrai dire, la jeune fille devint une schizophrène physique. Il y avait d'un côté Twyla l'Infecte et de l'autre son odeur, laquelle avait pris de telles proportions au fil des ans qu'elle possédait une personnalité distincte », raconta Tomelin, « Tout un chacun peut dégager une odeur qui subsiste longtemps après son départ, mais celle de Twyla l'Infecte pouvait débarquer n'importe où plusieurs minutes avant elle, afin de s'étaler et se mettre à l'aise en attendant qu'elle apparaisse. Elle était devenue si puissante qu'on ne la percevait pas avec le nez, qui s'obturait instantanément pour se protéger; les passants savaient que Twyla l'Infecte approchait à la façon dont leur cérumen commençait à fondre. »
- « Un kizofren, c'est un kitin Popa ? Et le zerumen, c'est quoi ? », demanda la petite.
- « Non non Ely, c'est une science de grande personne ! Ca concerne la tête ! On appelle ca de la têtologie ! Tu comprendras quand tu seras plus grande », dit Tomelin, avec le plus grand sérieux, « et le cérumen, ca te fera des bouchons comme les tonneaux de bière quand tu en auras plein les oreilles si tu ne te les nettoies pas mieux que ce que tu viens de faire. »
- « Des bouchons comme zeux zur tes tonneaux Popa ? », fit la fillette en montrant ceux qui traînaient dans un coin de l'appartement.
Décontenancé, Tomelin grogna quand il entendit Shellyna pouffer de rire dans son dos.
- « Oui comme ceux-là, Ely.... Aussi grands que ceux-là....même plus gros », répondit-il, vexé par Shellyna.
Eleyna entreprit alors de se nettoyer les oreilles consciencieusement et le sourire revint sur le visage du Tryker en la voyant faire. Shellyna avait le chic pour trouver l'idée qui faisait réagir la petite.
La fillette se leva, l'eau chaude ruisselant le long de son corps et tourna sur elle-même, guettant un signe d'approbation de son père. Tomelin acquiesça et l'enveloppa rapidement d'une serviette de toile pour la sécher. Puis il la mena vers son hamac et l'habilla pour la nuit. A côté, Shellyna n'en pouvait plus de rire. En la couchant, il embrassa Eleyna tendrement.
- « Mmmmmh ! Voilà une petite fille qui sent rudement bon ! », dit Tomelin en reniflant sa fille, ce qui la fit rire, « mais maintenant il est l'heure de dormir, Ely. »
Tomelin se releva pour partir.
- « Popa ? »
- « Oui Ely ! », fit Tomelin en se retournant.
- « Elle est devenue quoi Twyla l'Insecte ? », demanda Eleyna.
- « L'Infecte Ely, l'Infecte ! On dit qu'elle est devenue Niobi à la Loria, mais personne ne peut l'affirmer ! », dit Tomelin, le plus sérieusement du monde.
Le petite hocha la tête et se retourna pour dormir.
Tomelin retourna auprès de sa compagne, soulagé d'avoir pu éviter la crise. Shellyna le regardait les larmes aux yeux.
- « Shelly ? »
- « Oui ny-amn ! », dit-elle en levant vers lui des yeux mouillés.
- « Depuis quand tu n'as pas pris de bains toi ? », demandant Tomelin avec un petit sourire.
Il évita prestement la serviette que lui lançait Shellyna et éclata de rire quand elle se jeta sur lui en souriant.
Adresse IP : Notée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sale histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: