Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Paix dans les lacs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Paix dans les lacs.   Lun 22 Sep - 9:36

10-10-2009, 18:06 Message : #1 |
Imogène Hors ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 514
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Paix dans les lacs.
-" Tu t'fiches de moi c'est ça ? hein ? non mais....pour qui tu me prends ? je t'avais bien dit...*une grtu ande chambre*....et...non mais....regarde moi ça....on dirait....une maison de poupée....tout juste bon pour une trykette...et encore ! Franchement, comment tu...."

-" Ho...hein....si ça te plaît pas, si t'es pas contente tu fiches le camp ! Non mais....tu vas pas encore râler ! Tu voulais une chambre....t'as une chambre....si elle n'est pas assez grande, tu vas ailleurs ! Pas de ma faute...Je donne ce que j'ai ! Et en plus...t'as qu'à te conduire sérieusement ! Non mais....t'es une vraie..."

-" Oui dis-moi...je suis une vraie quoi ? hein ? alors tu réponds ? T'as peur de le dire ? Mais ma pauv'Imo....t'es jalouse...rien que ça....malade de jalousie parceque je suis bien plus belle que toi, plus intelligente, plus forte....J'ai du caractère moi ! ET les homins je les fuis pas...Je suis pas comme toi...j'suis pas une veuve qui attend en faisant tapisserie....Moi les homins je les cherche et....Je les trouve ! Ha....elle est belle la Matis ! Shaoré aurait dû me prévenir que tu ressemblais à un pot de graisse de bodoc tout molasson...t'es....coincée....t'es..."

La Fyros n'eut pas le temps de finir sa phrase...En un rien de temps elle roulait sur le plancher, une plantureuse Matis assise sur son estomac lui bourrait les côtes de coups de poing, avec un rare plaisir et une profonde délectation.

-"Mais t'es folle....Aie...tu m'fais mal....mais arrête....t'es malade....j'plaisantais...J'te jure que j'plaisantais....t'es pas molassonne....t'es...."

-" Répète...J'ai pas entendu...Je suis quoi ? hein ? dis-moi donc...sinon je t'achève !"

Imogène ne lâchait pas prise ; elle tenait les deux bras de Katyminy de ses mains puissantes et laissait ses genoux enfoncés sur la poitrine de sa cousine qui maintenant se mettait à couiner et à souffler bruyamment.....le poids d'Imo l'empêchant de donner la pleine puissance de sa respiration.

-" Ha mais arrête...lâche-moi....j'voulais pas dire ce que j'ai dit...et..."

La Fyros était souple...Imogène aurait dû se méfier du regard fuyant de sa cousine.
Celle-ci pliait lentement ses jambes....et d'un mouvement de hanches, elle balança Imogène par-dessus elle....D'un bond Kat fut debout et se laissait tomber à son tour sur le dos de la pauvre Matis qui ne put que faire un "ouf" de douleur.
Car elle avait beau gloser sur le poids d'Imo, Kat était loin d'être mince et ses jambes musclées enserraient la taille de son adversaire dans une prise qu'un Zoraï lui avait enseignée.

La bataille dégénéra rapidement...Quoiqu'on en dise, les deux homines étaient fortes, vaillantes, courageuses et la bagarre avivait leur attisait la sève.
Avec une joie féroce, elle criaient, hurlaient, s'arrachaient les cheveux, se donnaient coups de pieds et coups de poings....
Toutes les deux se montraient d'égale souplesse et les coups portés laissaient des traces....non seulement sur leur physionomie, mais dans la pièce....
La table ne pouvait plus servir qu'à faire du feu et quant au lit, depuis un bon moment, il avait demandé grâce en cassant net sous le poids des combattantes.

La poussière volait tout autant que les cheveux des homines.

Aucune le voulait lâcher prise....L'une tentait d'étrangler l'autre tandis que celle-ci essayait gentiment d'enfoncer ses pouces dans les yeux de l'autre....

Quel beau spectable !
L'ambiance promettait une cohabitation des plus intéressantes !

Par les fenêtres, par la porte, des visages se montraient....Les curieux s'agglutinaient....certains entraient effrontément dans la pièce afin de ne rien manquer ....Pour une fois que la bagarre n'avait pas lieu au bar...Pour une fois que ce n'étaient pas des ivrognes qui en venaient aux mains....

Avouons que certains spectateurs admiraient la plastique des deux homines....chose facile dans la mesure où les vêtements partaient en lambeaux, laissant voir des parties de leur anatomie qui, en temps ordinaire, ne se montraient que dans l'intimité.

Elles n'en avaient cure...elles ne voyaient personne...n'entendaient pas les commentaires ni ....Les paris !
Parcequ'un petit malin jugea bon de faire monter les enchères sur l'issue de la bagarre....ils furent nombreux à souscrire à cette sollicitation.

Pour l'heure, Imo se tenait à cheval sur le ventre de Kat et tenant à pleine main son abondante chevelure, lui tapait la tête contre le plancher.

-"Avoue...allez avoue que je suis belle ...bien plus que toi....allez dis-le....et que je suis pas grosse....j'vais te faire avaler tout ce que tu as dit....tu vas regretter...."

-"Je...j'regrette....je..."

-"Ha...j'ai gagné ! j'suis la plus forte !"

D'un bond, Imogène fut sur ses pieds....aidant la Fyros à se remettre debout...Une Fyros méconnaissable, tuméfiée de partout, dépenaillée, échevelée, sale et rouge de colère...rouge d'une colère contenue, les yeux étincellants....La vengeance se lisait dans son regard.

Mais Imogène, tout à sa victoire et tout aussi mal en point que sa cousine, ne s'apercevait de rien...d'autant plus qu'elle essayait tant bien que mal de mettre tout le monde dehors....certains dépités et d'autres, comptant les dappers gagnés facilement.

-"Ho Kat....tu voulais une grande chambre....je te signale que si tu regardes bien....y a quasiment plus de meubles...ça devrait te convenir....y a de la place maintenant...t'as rien à dire compris ? et si ça te va pas...tu dégages ! Je te retiens pas !"

Sans plus se soucier de la Fyros, Imo courrait vers le lac....Un bon bain serait le bienvenu.

Katyminy se tenait raide comme un piquet, appuyée contre le chambranle de la porte....porte qu'elle referma sur elle dans un grand claquement sec et rageur.
Elle se jeta sur ce qui restait du lit....et s'endormit sur des visions vengeresques qui la firent sourire dans son sommeil.

Amis lecteurs....sommes-nous inquiets ? Que nenni... que nenni....nous attendons avec impatience de savoir ce qu'il va advenir de cette cohabitation....Impatience malsaine direz-vous....et vous aurez entièrement raison....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Paix dans les lacs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maître Yi, le samurai vivant la paix dans l'âme après les douleurs de la guerre.
» Un rêve accompli : Le Palais Des Lacs
» Racisme dans WOW
» [RESOLUE]Importer des images dans Little Big Planet
» Le moon est dans Wakfu :p

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: