Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chasse risquée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 522
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Chasse risquée.   Lun 22 Sep - 9:46

15-12-2008, 14:10 Message : #1 |
Imogène Hors ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 514
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
La grande Matis regardait le ciel de Fairhaven...Un ciel juste comme elle avait désiré le voir, sombre à souhait, sans lune dans cette nuit hivernale, pas d'étoile...Une visibilité quasiment inexistante.
Elle sourit d'aise....Enfin elle pouvait se préparer à chasser un gibier...rare !
Elle savait que cela s'avérerait dangereux, mais quand il le fallait, elle n'avait cure de son manque d'expérience et se lançait dans des expéditions qui tenaient de la folie douce.

Elle aurait pu demander à Jama de l'aider, mais....cette chasse ne se faisait qu'en solitaire et il n'était pas question de mettre la vie d'un homin en jeu.

Assise sur le pas de porte de son petit logement dans le camp des Gardiens, elle ferma un instant les yeux, savourant cet instant de calme serein.
Depuis deux saisons elle rêvait à cette chasse !
Depuis deux saisons elle attendait le moment propice !
Depuis deux saisons elle imaginait tous les stratagèmes possibles pour la réussite de ses plans !
Depuis deux saisons elle mettait au point les moindres détails...Il ne fallait rien laisser au hasard ; pourtant, le hasard devrait quand même entrer en ligne de compte....Une telle chasse ne se bâtissait pas sans penser aux impondérables !
Une telle aventure....dans l'inconnu....se lancer ainsi, presque juste arrivée de Silan....qui aurait pu penser qu'Imogène ferait montre d'un tel courage !

Elle avait envoyé un message à son père à Yrkanis...juste au cas où....un message dans lequel elle lui redisait son amour et sa tendresse ....un message dans lequel elle le remerciait pour tout ce qu'il lui avait apporté, donné.

*Il est temps* se dit-elle en aparté.

Redressant sa grande silhouette, la Matis prit sa pique, ses mitaines de magie, fourra le tout dans un grand sac qu'elle chargea sur son toub le plus docile et le moins peureux....on ne savait jamais ce qu'elle allait rencontrer et un mektoub qui fiche le camp parceque terrorisé...elle n'en avait pas envie !

Jetant un dernier regard autour d'elle, elle grimpa sur le dos de Toubifri et partit au galop vers Windarmeer....Elle avait décidé de commencer par la petite ville si éloignée de la capitale des Lacs.

(hrp à suivre...)

Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
18-12-2008, 19:56 Message : #2 |
Imogène Hors ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 514
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
Cheveux au vent, Imogène campée fièrement sur son toub, ne cessait de penser à ce qu'elle devait entreprendre.
Quelle idée saugrenue tout de même !
Il n'y avait qu'elle pour s'aventurer de cette façon !

Pendant que Toubifri galopait, nageait, la Matis sentait son coeur s'affoler au fur et à mesure qu'elle s'approchait du but.
Sans cesse, elle tâtait son sac et vérifiait si ses armes étaient bien là.
Au lieu de rester bien tranquillement parmi les Gardiens, il fallait qu'elle aille se lancer dans une chasse totalement stupide et inconsciente.

Enfin....les dés étaient jetés....elle ne pouvait pas reculer....sa fièrté toute Matisienne le lui interdisait.

Les premières lueurs de l'aube naissante lui permirent d'apercevoir les toits de Windarmeer ; elle mit son toub au pas, et prit tout de même le temps d'aller nager sous la si belle cascade de la petite ville....le lieu de rendez-vous des amoureux qui pouvaient se cacher derrière la chute d'eau afin d'échaper aux regards curieux et scrutateurs des passants.
Pour l'heure si matinale, personne ne vint déranger la Matis.
Elle prit même le temps de pêcher un poisson qui, une fois grillé, lui fit un bon petit déjeuner.
Toubifri brouttait l'herbe qu'il trouvait.

-"Allez mon vieux...on y va...oui je sais...je suis folle...le dis pas...mais faut que je réussisse !" dit-elle dans le creux de l'oreille du toub...qui sembla approuver.

Se hissant une fois de plus sur le dos de sa monture, l'homine s'en fut au petit trot vers l'étable à l'entrée du village.
Elle remit quelques dappers au palefrenier pour qu'il prenne soin du toub et après une dernière tape amicale sur le cou de l'animal, elle s'approcha d'un garde.

-"Dites vous...je peux vous poser une question ?"

Le garde, curieux et intéressé par la belle homine, ne se fit pas prier pour répondre.

Bien sur, il dut se dévisser la tête pour regarder le visage de la grande Matis, mais...ses yeux arrivant juste à un niveau intéressant, il avait du mal à détacher son regard du spectacle offert....La belle avait des rondeurs charmantes et elle aurait pu lui faire dire n'importe quoi à ce jeune garde.

-"Dites vous...ça vous ferait rien de regarder ailleurs ! "

Le pauvre Tryker rougit...certainement pour faire concurrence au soleil se levant l'horizon.

-"Je...je...pardon...vous voulez savoir quoi au juste ?"

-"Je cherche quelque chose...j'ai besoin de renseignements...je suis sure que vous pouvez m'aider !"

-"Dites toujours...Je verrai c'que j'peux faire pour vous !"

-"Bon...mais...c'est secret, faut pas parler fort...approchez...je vais vous le dire à l'oreille, on ne sait jamais ! Je me méfie !"

Se disant, Imogène surveillait un homin à la mine pas tibulaire, mais presque....Il traînait tout près d'eux, l'air chaffouin, les oreilles traînant jusqu'au sol...à l'affût d'on ne savait quoi.

La Matis prit le garde Tryker par le bras, et l'emmena de force derrière l'étable ; elle lui chuchota quelques mots....et au fur et à mesure qu'il entendait ce que lui demandait cette grande homine, le malheureux pâlissait...devenait blême...tremblait...les yeux exorbités...la respiration sacadée...suffoquait....il en perdit son épée....la sueur roulait sur ses joues brafardes....il sentait comme une faiblesse au niveau des genoux et si la main puissante d'Imogène ne l'avait retenu, il se serait répandu à ses pieds tel une pâte molle...une poupée désarticulée.

-"Et alors petit homin...ça va pas ? Vous vous sentez mal ? Mince alors...vous êtes malade tout d'un coup ? Mais...qu'est-ce que vous avez ? Haa...mais....arrêtez de gesticuler comme ça malheureux...vous allez vous faire mal !"

Le pauvre garde n'avait plus qu'une seule idée se sauver aussi vite que ses courtes jambes pouvaient le lui permettre et aller prendre un remontant au bar le plus proche.
Mais elle en avait de drôles d'idées cette homine !
Elle devait être complètement folle !
Peut-être qu'elle avait été dans le pays malade et avait avalé de la Goo !
Le Tryker gesticulait, essayant de se démettre de la poigne d'Imogène qui le cramponnait de toute sa force.
Le malheureux essayait de lui donner des coups de pieds, de la pincer, lui tirer les cheveux..de ses poings il battait l'air...il semblait être pris d'une danse frénétique, comme si une araignée particulièrement venimeuse venait de le piquer.
Ne pouvant pas se libérer, il se mit à couiner, comme un yubo pris au piège.

-"Au secours...vite...elle est folle....v'nez me chercher...viiiiteee ! C'est une malade ! Au sec...." Imogène l'empêcha de finir sa phrase d'un petit coup sur la glotte du tranchant de la main.
Le garde s'effondra sur la sciure, dans une sorte de borborygme ...la bave aux coins des lèvres ; il se massait le cou, la tête...se demandant comment il avait pu en arriver là.
C'est vrai quoi....Il avait pris son tour de faction comme chaque matin, il souriait en pensant à la nuit passée dans les bras de sa jeune fiancée et voilà qu'une folle furieuse s'en prenait à lui !
Tout ce qu'il voulait, c'était être tranquille, vivre en paix...On n'a pas idée aussi d'avoir des idées aussi sottes comme en avait cette grande Matis !
Mais elle ne devait pas se rendre compte de ce qu'elle demandait ! S'il l'aidait, comme elle avait l'air de le suggérer....c'était la mort assurée ! Enfin....peut-être pas la mort, mais...sur de sur qu'il resterait handicapé pour toujours ! Sans compter sur le bannissement des Lacs et de l'armée !
Et non...pas question de dire oui à cette folle ! Quand bien même elle lui offrirait des millions de dappers !
Parfois la paix n'a pas de prix !

Sans demander son reste, le garde réussit à remper hors de la vue de la Matis et se relevant, toussant, écumant quelque peu encore, il s'enfuit le plus vite possible....et s'affala plus qu'il ne s'assit au bar... dans un souffle il ne put que supplier le barman de lui servir des litres de bière fraîche ; il lui faudrait bien ça pour tenter d'oublier ! Et tant pis pour son chef ! Il comprendrait.

-"Alors jeune Dame...on a besoin d'aide ?"

Imogène, dans une colère noire à cause du refus du garde, se retourna, le visage furibond....devant elle se tenait l'homin aperçu en arrivant ; il souriait...si on peut appeler ça sourire...un rictus plutôt....qui découvrait des dents jaunes....et une haleine de varinx qui souffirait d'indigestion.
Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
02-01-2009, 11:54 Message : #3 |
Imogène Hors ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 514
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
Imogène ne regarda pas l'inconnu avec un oeil bienveillant....L'homin devant elle lui semblait être le résultat d'une alliance contre nature tant son physique peu engageant aurait rebuté même le plus sauvage des Gibbaïs ou des monstres des Primes Racines.
Un Tryker certe, mais....qui faisait honte à sa race, sans l'ombre d'un doute.

Pour l'heure, il regardait la Matis d'oeil torve, et Imogène n'aimait pas trop la façon qu'il avait de téter la gourde d'alcool qu'il tenait à la main.
Elle n'aimait pas non plus l'épée flamboyante qui ceignait son côté.
Elle détestait le fusil accroché dans son dos et les munitions garnissant le gilet qu'il portait.
Du sac qu'il portait dans son dos, dépassait une massue impressionnante qui n'inspirait pas grande confiance non plus.

Imogène se prit à penser qu'avec tout cet alcool qu'il ingurgitait régulièrement, dans peu de temps il s'effondrerait sans coup fait rire.

Mais non....Il était là, campé sur ses bottes, droit, sans tanguer...Un habitué des beuveries certainement ! Un ivrogne de la meilleure espèce assurément !

-"Alors...qu'est-ce t'as à m'regarder grande rouquine ? tu veux d'l'aide ? J'sais tout moi ! J'connais tout moi ! J'susi l'plus fort moi ! J'suis l'meilleur moi ! J'suis l'plus beau moi ! Personne me résiste moi ! J'suis l'plus intelligent moi M'dame ! Allez..raconte et j'verrai c'qu'je peux pour toi ! Et c'est gratuit....j'te d'manderai rien moi ! J'suis comme ça moi ! L'plus gentil moi M'dame ! P'têt' un p'tit bisou...pas plus...j'suis comme ça moi m'dame !"

Imogène se recula afin de ne pas recevoir en plein visage les effluves bucales de l'homin, le *meilleur* de sa race si elle avait bien tout suivi de ses dires...et elle mit une main sur la garde de sa pique...juste pour le cas où...
Ecartant discrètement quelques mouches attirées par cette odeur alléchantes pour elles, la Matis sourit, goûtant avec humour la situation particulière dans laquelle elle se trouvait ; elle avait le chic pour attirer l'attention des homins les moins fréquentables de l'Ecorce !

Se contentant d'accepter les faits tels qu'ils étaient, elle haussa les épaules et finit par se dire que peut-être, après tout, ce Tryker pourrait la renseigner.
Et s'il voulait se faire payer en nature, elle savait exactement ce qu'il récolterait ! Elle n'était pas très intelligente, mais savait se défendre !

Retenant sa respiration autant que faire se peut, elle glissa quelques mots dans le creux de l'oreille de l'homin....une oreille ressemblant à une ruche garnie de miel...et poilue comme jamais elle n'en avait vue !

Et sous ses yeux esbaudis, Imogène vit le Tryker, guerrier sauvage et farouche, devenir plus pâle que la lune un soir d'hiver....Ses yeux s'agrandir comme des soucoupes...il regarda la Matis avec horreur et se mit à trembler comme une feuille secouée par la plus violente des tempêtes.
Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
12-01-2009, 20:43 Message : #4 |
Imogène Hors ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 514
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
-"T'es folle...y a pas à dire....j' crois qu' t' as perdu la tête ! Non mais...tu t'rends pas compte de c'que tu d'mandes ? J'ai vécu....rencontré toutes sortes d'personnes, mais...jamais...jamais des aussi fous qu' toi ! C'est pas possible ! T'as pas réfléchi ma parole !"
Le Tryker regardait Imogène....s'attendant à ce que la Matis change d'avis.
Sur qu'il avait peur...sur que ça ne lui disait rien ce genre de chasse...sur qu'il était persuadé de se fourrer dans un sale guêpier s'il acceptait...Il fallait qu'il discute...qu'il lui fasse changer d'avis.
Mais quand Imogène avait une idée dans la tête...Le Tryker ne la connaissait pas...sinon il saurait qu'elle était plus têtue que tous les caprynis traînant sur l'Ecorce.

-"bon écoute...je te demande pas ton avis sur ma santé mentale...je veux juste savoir si tu m'aides ou pas ! T'es pas obligé si tu as la frousse ! A te voir...on dirait pas !"

-"Tu m'payes combien ? J'récolte quoi moi ? J'sais pas si tu t'rends compte des risques !"

Avec un sourire se voulant engageant et attirant, le petit guerrier s'approcha de la Matis, persuadé qu'elle allait succomber à son *charme*, comme tant d'autres...enfin...c'est ce qu'il voulait faire croire...Personne n'était dupe !

Et...il se retrouva couché sur le ventre, aux pieds de la Matis, le genou d'Imogène sur son dos et une dague acérée sous sa gorge.

-"Espèce de sale petit avorton...mais pour qui tu t'prends ! Refais encore un seul geste équivoque....et tu t'retrouves....sans tes bijoux de famille ! tu t'le tiens pour dit ! Ou si tu veux tâter de mon épée...y a qu'à demander !"

Imogène était furibonde ! Comment ce minable pourvait-il imaginer qu'elle allait s'abaisser à se laisser aller ! Non mais...il ne s'était pas regardé ! Et cette odeur qu'il dégageait...aurait fait fuir n'importe quel torbak !

Elle avait bien envie de tout laisser tomber....la tâche s'avérait difficile, voire impossible ; Et si ce petit salopard voulait se faire payer en nature....Elle n'avait pas envie de passer son temps à le surveiller ! Elle aurait bien suffisamment à faire avec sa quête.

D'une poigne vigoureuse elle le remit sur pied, sans lâcher sa dague qui s'enfonçait doucement dans le cou du malheureux infortuné.
Il en pleurait presque de s'être laissé avoir comme ça....Mais en même temps, il se disait qu'en fin de compte, cette grande Matis avait un caractère qui lui plaisait bien.

-"Laisse-moi...j'te toucherai pas ! J'te l'promets ! J'vais t'aider...tu m'plais ! J'étais comme toi plus jeune ! Vif, emporté, courageux, viril ! Enfin...t'es pas virile, c'est pas c'que j'veux dire...T'es une homine comme j'aime ! Vigoureuse et t'as pas froid aux yeux ! "

Le Tryker aux effluves, relents et miasmes si particulièrs tendit une main sale à souhait vers Imogène qui s'empressa de la lui serrer et discrètement l'essuya à sa robe....on ne sait jamais...la contagion...mieux valait faire attention.

-"Bon...on cherche où ? On va où ? D'quel côté ? T'as une idée toi ? Moi j'sais pas du tout ! Et pis...t'es sure que c'est ici ?"

Non...Imogène ne savait pas. Elle avait décidé de chercher à Windarmeer comme n'importe où ailleurs....Juste parcequ'elle aimait ce petit village.

-"On commence par les étables et ensuite chez les marchands...On demande discrètement, comme si de rien était...sans en avoir l'air ! tu sais faire ça ?"

Oui...Le Tryker savait se fondre dans la foule quand il le fallait...sauf que son odeur ....elle....le faisait détecter à des lieues à la ronde, mais...il ne s'en rendait pas compte, habitué qu'il était.

Imogène s'approcha de la première étable à l'entrée et courageusement...souleva chaque botte de paille et de foin...Rien !
Et il en fût ainsi dans chaque étable !

Et le pire, c'est qu'à chaque fois qu'elle questionnait le palfrenier, celui-ci se mettait à trembler, rouler des yeux hagards, baver pour certains....elle en vit même un tout jeune s'oublier sur lui tant la panique le saisit et lui fit perdre la tête....enfin...la tête...si on peut dire ainsi pour ce genre d'incident !

Allons donc....Imogène se dit qu'il lui faudrait employer les grands moyens. Elle ne pouvait pas parcourir ainsi l'Ecorce en semant la panique parmi la gente homin.

Quant à son "aide", le Tryker odorant....il lui fit un tel compte-rendu qu'elle eût l'impression d'entendre le récit d'une de ces aventures épiques commen en racontent les vieux sages d'Atys.
Elle éclat d'un rire ....tonitruant ! Il y avait bien longtemps qu'un homin ne l'avait pas amusée de cette façon.
Elle lui donna une claque amicale dans le dos... qui l'envoya valser derrière le bar, la tête dans un tonneau de bière...ce qui ne le dérangea pas vraiment ; l'infortuné se mit à téter le liquide doré avec joie et délectation, au grand dam du barman qui n'appréciait que modérément de voir son bien partir aussi vite dans le gosier de cet assoifé.
Un coup de pied bien placé remit debout le tryker...qui souriait, du sourire heureux, comblé et mousseux de l'ivrogne repu.

Imogène soupira....la tâche allait être difficile, longue et laborieuse, mais têtue comme elle l'était, elle se sentit galvanisée par ce qui l'attendait.
Plus le travail se montrait rude et plus elle était satisfaite....et là....c'était au-delà de ses espérances... !
Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
22-02-2009, 20:35 Message : #5 |
Imogène Hors ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 514
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
[color=cyan]-"ho...réveille-toi...allez....debout...mince...qui m'a fichu un empoté pareil ! Un ivrogne de la plus belle eau...mais qu'elle idée de se mettre dans des états pareils ! Allez...le soulard...j't'attends...Ho...réveille-toi !"

-"Hihihihi...hic...hihiii....ro...hihii...ro...hips...hihii...." furent les seules réponses à l'injonction.

Imogène avait beau secouer le tryker, lui donner des coups bien placés rien ne faisait bouger l'ivrogne.
Une loque...rien qu'une loque ...une outre pleine de bière et d'alcool de stingas ! Impossible d'en tirer quelque chose !
Il était là...vautré, le dos appuyé contre le pilier du bar, un sourire béat découvrant ses dents jaunes ...comme un petit tas d'oripeaux que même le plus vil des clochards n'aurait pas voulu.
Sur son ventre il serrait une jarre vide...un ronflement s'échappait de sa gorge...même pas gêné par ses vomissures qui s'effilochaient en traînées verdâtres sur son armure.
L'odeur devenait insoutenable et Imogène dut reculer de quelques pas afin de reprendre un peu d'air.

-"M'dame...si vous voulez mon avis....il en a pour la journée à cuver...j'ai jamais vu un homin avaler autant qu'ça ! De toute ma vie de barman...j'ai jamais vu ça !

Imogène soupira ; comment continuer ? Sur qui allait-elle pouvoir compter maintenant ? Qui pourrait l'aider ?
Bien sur, elle aurait pu se débrouiller seule, mais....elle n'aimait pas spécialement la solitude et à deux....la recherche irait certainement plus vite...Le seul problème, c'est qu'il fallait mettre quelqu'un dans la confidence....une personne de confiance....une personne incapable de répéter quoique ce soit, même sous la torture la plus redoutable.

La Matis se rendait compte que l'ivrogne gisant à ses pieds serait bien incapable de se rappeler quoique ce soit et elle regrettait maintenant de lui avoir trop vite parler...mais....elle était pressée et elle s'était bêtement imaginée que ce tryker aurait pu lui être d'un grand secours !

Non...il fallait quelqu'un de....Mais oui....mais c'est bien sur....comment ne pas y avoir songé plus tôt !
Quelle gourde...mais quelle gourde elle faisait parfois !

Sceller son toub ne lui prit que quelques minutes et sans s'éterniser plus longtemps, Imogène repartit vers la capitale des lacs.

On aurait dit que Toubifri avait des ailes tant il filait ! En un rien de temps Imogène était devant la porte de sa petite maison de bois sur la petite colline dominant Fairhaven.
Elle ne prit même pas la peine d'ouvrir la porte de son jardin et sauta par-dessus la barrière, grimpa les marches sans presque toucher le sol et s'arrêtait devant une porte de l'étage.

-"Lyah...t'es là ? Je peux entrer ? Faut que j'te parle, c'est sérieux !"

Sans attendre de réponse, Imogène entrait dans...comment dire...dans ce qui tenait lieu et place de chambre à la petite trykette...sous des monceaux de bric-à-brac, on apercevait un lit et la jeune homine mollement allongée au milieu de toutes sortes de coussins.

-"Imo...m'man...ben...alors...t'es toute rouge...qu'est-ce t'as ? T'es malade ?"

-"Lyah...je t'embauche et pas question de dire non....une mission importante...j'texpliquerai en route...faut que tu m'aides...Peux pas toute seule ! Viens, on part de suite !"

-"Mais...ben..non...pas possible...vais pas te suivre comme ça sans savoir ! Tu as les gardes aux trousses ? T'as fait quoi ? Cambriolé le coffre de la guilde ? Volé un Fyros ? Forcé un tryker à t'embrasser ? Allez m'man...raconte...sinon j'bouge pas ! T'as intérêt si tu veux que j'vienne !"

Imogène fronça les sourcils ; elle s'était bien douté que Lyah ferait des histoires. Bien sur qu'il fallait la mettre dans la confidence, mais....la petite était bavarde....trop bavarde et ...elle craignait que...hum...le secret ne parvienne à l'intéressée.

-"Bon...pousse-toi...enlève ce coussin et ce....ce...mais....c'est un yubo qui dort là ? Mais...mais...enfin....vire-moi cette bestiole et plus vite que ça jeune fille ! Mais quelle idée...un yubo !"

-"Ny-m'man...c'est pas un yubo ordinaire, c'est le mien ! j'l'ai apprivoisé...il est gentil...Tu vois, sa mère est un peu morte...j'l'ai zigouillée sans le faire exprès alors...ben...j'pouvais pas l'laisser mourir ...il est bébé encore...tu vois...Il s'appelle Archi...oui...comme mon père..hihiii...il est aussi poilu que lui ! hihihihi....ça lui va bien comme non tu trouves pas toi ? "
Imogène ne trouvait pas, mais inutile de braquer la petite ...ne rien dire...l'amadouer pour la tâche qui s'annonçait...Et un yubo...enfin...toujours mieux que le gingo qu'elle avait ramené et qu'elle avait dû remettre en liberté avant qu'il ne dévore tout le monde.

-"Bon...garde-le si ça te fait plaisir et..."

Imogène plia sous les assauts d'embrassades de Lyah...toujours démonstrative la trykette.

-"Lyah ma chérie...écoute...je...écoute...c'est un secret...jure de ne pas en parler, à personne...vraiment personne ! Jure !"

-"J'te l'jure Imo...ny-m'man ! "

-"Bon écoute...et arrête de manger ces saletés de noix de cratchas ça te fait mal aux dents ! Oh lala...bon...faut que je me calme ! Ecoute...voilà...j'ai un service à te demander, j'ai besoin que tu m'aides pour...approche...je te le dis à l'oreille...on ne sait jamais...approche !"

Au fur et à mesure qu'Imogène avançait dans son récit, les yeux de Lyah n'en finissaient pas de s'agrandir...à tel point qu'on aurait dit qu'elle concurrençait les lunes d'Atys.
Son visage prenait une merveilleuse teinte pourpre et une sueur légère perlait à ses tempes.

-"Mais...enfin...t'es complètement malade toi dis donc ! Faut que tu te soignes ! ET pourquoi tu lui demandes pas directement à Nyny ? Hein ? pourquoi ? "

-"Shuuuut...mais shuuuttt...enfin...tais-toi ! "

-"Imo...t'es maboule...c'est pour ça que mon p'pa était raide fou de toi ! Il aimait les homines grasses et folles...hihihihii....il avait des goûts bizarres mon paternel je trouve, mais bon...hein...!"

Lyah fut prise d'un fou-rire inextinguible....Elle prit son Archi dans ses bras et se mit à lui parler.

-"Tu vois Archi joli...ma m'man elle est folle...totalement...tu sais quoi ? elle veut que j'l'aide à ...hihiihi...c'est trop drôle...hihiihii...à....hahahahahaaa....cambrioler le dépôt...de....de...fruits caramélisés de Tantine Nyny...hihihi...qu'on le trouve en premier et qu'ensuite on prenne tout ! hihiihih...c'est pas marrant ça dis ? hein ? de la pure folie ? hihiihii....Va falloir que je suive Nyny la cheffe...sans me faire voir...hahaha...moi sans me faire voir....faudra un gigantesque brouillard pour qu'on me voit pas ! hahaha...c'que c'est drôle quand même ! Quand je vais raconter ça aux autres...ce qu'on va rire !"

Imogène en restait bouche-bée....Pour de la discrétion...elle était servie !

-"Lyah...lyah...s'il te plaît...arrête de rire...je suis sérieuse ! Y a pas de raison que Nyny soit la seule à profiter de ces fruits....elle veut jamais en donner ou si peu...je veux trouver son dépôt, l'endroit où elle fabrique tout ça ! Je suis sure que ça doit aussi se sentir de loin...j't'en prie...aide-moi...en plus...t'auras une belle récompense !"

Ha bien sur si on parlait de récompense....Lyah reposa son yubo près d'elle et

-"Ben alors...si tu me fais un beau cadeau...j'veux bien...et promis..J'dirai rien...enfin...J'vais essayer de rien dire ! Dis...j'aurai quoi ? Des vêtements ? des bijoux ? une nouvelle coiffure ? Une chambre plus grande ? Dis...quoi au juste ? Et on commence quand les recherches ? "

Imogène passa une main caressante dans les cheveux abondantes de la petite trykette, l'embrassa sur le front et se mit debout.

-"Demain matin....je te dirai mon plan...on part demain matin ! Et oui...tu auras tout ce que tu dis...mais pour la chambre...si tu rangeais la tienne, tu verrais qu'elle est suffisamment grande pour toi et pour...Archi !"

Lyah regarda autour d'elle....elle ne comprenait pas l'allusion quant au rangement de sa chambre ; pour elle, tout était parfaitement en ordre. Elle était bizarre cette Imogène quand même parfois, elle avait des idées saugrenues.

Imogène sortit sur un clin d'oeil à sa...complice.

-"Archi...j'vais avoir des tas de bijoux et des tas de vêtements nouveaux....et toi...une jolie pannière avec un beau coussin...promis ! Mais tu sais quoi ? J'suis sure que ça va pas être simple de trouver la cachette de tantine Nyny...et on va avoir des ennuis...j'en suis sure ! Imo...elle est terrible je trouve, autant que mon p'pa...et marrante aussi quand même avec ses idées folles et...hihhii...quelle gourmande quand même, tu trouves pas toi ?"

Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
22-02-2009, 20:45 Message : #6 |
Zorglor Hors ligne
Yubo Craintif
***
Messages : 179
Inscription : Sep 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
[hrp] Vraiment excellent cette série et le dernier épisode m'a écroulé de rire Smile ! Encore ! [/hrp]
Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
22-02-2009, 21:26 Message : #7 |
Imogène Hors ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 514
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
(hrp) Marchi M'sieur...à vot'service ! Un réel plaisir d'écrire...du bonheur pur...et ça me fait doublement ou triplement ou quadruplement ou quintuplement etc... plaisir si c'est apprécié par le lecteur Smile
Merci pour ton merci Zorglor Smile La suite...bientôt...quand ma cervelle sera de nouveau en fonction.
Bisous.(/hrp)
Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
22-02-2009, 21:32 Message : #8 |
Nymphéa Hors ligne
Ora
******
Messages : 3,406
Inscription : Jul 2010
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
- hrp -

Depuis le temps que j'attendais de savoir ce qui faisait tellement peur à tout le monde ! Je ne pouvais plus m'arrêter de rire en découvrant de quoi il s'agissait ! J'adore tes textes Imo' Smile
Nymphéa Lae Lia
Dévoreuse de fruits caramélisés
Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
23-02-2009, 18:15 Message : #9 |
jamaridoi Hors ligne
Yubo Craintif
***
Messages : 146
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
HRP -

Tout à fait d'accord avec mes prédécesseurs Smile. Bien que je connaissais le but de cette folle escapade, je trouve le texte halletant à souhait Smile).

Maintenant que tu as un public tu es "conviée" à pousuivre Imo Smile. +1
Adresse IP : Notée

Envoyer un message privé à cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Éditer ce message Supprimer ce message Citer ce message dans une réponse Citer ce message dans une nouvelle page de réponse Signaler ce message à un modérateur Avertir l'auteur pour ce message
04-03-2009, 19:58 Message : #10 |
Imogène Hors ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 514
Inscription : Dec 2008
Niveau d'avertissement : 0%
Chasse risquée.
[color=green]Un bruit de course...les escaliers dévalés sans même toucher les marches...une arrivée aussi soudaine qu'une averse de neige au coeur de l'été....

[color9d64=green}-"HAAAAAAAAAAAAAA !!!!!...Lyly....mais que...que...mais....Lyly....ha...mais...enfin..."

Imogène s'entailla le doigt de surprise toute occupée qu'elle était à confectionner le repas du soir.
La malheureuse Matis dut s'asseoir en tentant de contenir les palpitations de son coeur qui semblait vouloir s'évader de sa cage sous le coup de l'émotion.

Un éclat de rire naïf et franchement moqueur fit écho au hurlement d'Imogène.

-"Hihihiii....ma pauv'm'man...t'as eu peur ? C'est pas vrai dis ? hihiihihii...si tu te voyais....on dirait...on dirait que tu...hihiiiihii....oh...vrai de vrai...on dirait que tu viens de voir un monstre des profondeurs ! Me dis pas qu'c'est moi qui t'fais c't'effet ! Hihiiii....vrai de vrai....t'es toute blanche ...enfin...j'veux dire...encore plus pâle que d'habitude...hein..faut avouer que vous les Matis vous ressemblez tous à une stinga qui s'rait restée à l'ombre pendant des années ..hihhihih...c'que t'es amusante tu sais...vrai de vrai....j'comprends pourquoi mon paternel était raide de toi...hihiiihihii....enfin....j'ai pas à juger ses goûts ! Alors...comment tu m'trouves ? Pimpante non ? "

Imogène reprenait ses esprits....enfin...si on peut dire ça....Elle recommençait à retrouver un semblant de respiration....elle faisait de petits bruits semblables aux couinements des bébés yubos réclamant leur ration de lait maternel.
Elle se leva de sa chaise et alla se passer délicatement un peu d'eau fraîche sur le visage et s'empressa de se verser une tasse d'alcool de shooky qu'elle but d'un trait.

-"Hihihihiihi....ny-Imo...ben te v'là toute rouge maint'nant ! T'aurais dû d'mander à mon p'pa de t'apprendre à boire...Vrai de vrai...l'était pas l'dernier à l'ver l'coude lui tu sais ! hihhii....Bon...alors...t'as pas répondu ! Tu m'trouves comment ? "

Imogène contemplait, songeuse, la petite trykette..enfin...ce qui semblait être Lyah car pour l'heure...tout permettait d'en douter, sauf son bagout.

-"Lyly...enfin...Lyly...tu peux me dire à quoi tu veux jouer ? hein ? Tu as failli me faire avoir une syncope ! Non mais...a-t-on pas idée de se mettre dans des états pareils ? Enfin...dis-moi...on dirait...oui...on dirait que tu t'es déguisée en...en...Zoraï ? c'est ça l'idée ? Tu es en Zoraï ? Ce masque...c'est ...comment dire...il vient d'où ? J'ai jamais vu une telle horreur ! J'suis sure que même le plus redoutable des varinx ou des torbaks en te voyant rentrerait dans sa tannière les oreilles pendantes et la queue entre les jambes...fou de terreur en réclamant qu'on l'achève sur place. Franchement....faut que tu me dises ce que tu veux comme ça ! tu comptes sortir de la maison et aller te balader ? Mais ..enfin...les gardes vont intervenir...n'oublie pas qu'il y a des homines enceintes ...j'suis sure que ça va les faire avorter si elles te voient comme ça ! Franchement....raconte un peu ce qui t'a pris !"

Lyah commençait à bouillir...Il fallait toujours qu'Imogène lui gâche sa joie et son plaisir.

-"Mais t'as rien compris on dirait ! Mince alors...vrai de vrai...c'est d'ta faute tout ça ! tu veux qu'j't'aide pour tantine Nyny...ben...fallait bien que j'passe inaperçue si j'veux la suivre discrètement et....Mais arrête de rire ! C'est pas marrant ! "

-"Hahahaha...suivre Nyny discrètement...hahaha...c'est trop drôle...discrètement...non mais....as-tu eu seulement la curiosité de te regarder dans un miroir ? Allez...va dans ta chambre et reviens me dire !"

-"Ben..bien sur que j'me suis regardée...c'te question bête ! Le masque c'est moi qui l'ai fait ! Il est pas beau ? tout comme les vrais...du vert, du jaune, du bleu, du blanc, du rouge...t'as pas vu ? y a même un peu de noir pour faire voir où sont les yeux ! Et j'ai mis du bleu plein mes mains et mon cou et mes pieds...comme les vrais ! J'suis pas belle ? C'est pas réussi ?"

Lyah prenait des poses, tournait sur elle-même, se pavanait dans la salle commune de la maison.
Elle n'était pas peu fière de sa trouvaille ; enfin quoi...elle devait découvrir le lieu de fabrication de Nymphéa et quoi de mieux qu'un déguisement habilement choisi pour y parvenir !
Ce qu'elle pouvait être bornée cette Imogène pensait la trykette. Normal vu son grand âge...elle ne pouvait pas penser à tout comme une jeune homine à l'esprit aussi vif que le sien.

-"Dis ny-m'man...t'as quel âge ?"

Imogène avait souvent du mal à suivre le cheminement des pensées de la petite demoiselle....et là encore elle ne voyait pas le fil conducteur entre son âge et le déguisement farfelu de sa fille.

-"Pourquoi tu veux savoir ? J'ai 36 ans...ça te va ? Ton père avait un an de plus que moi !"

-"Ben alors t'es trop vieille ...c'est pour ça qu'tu comprends rien à rien ! Tu vois pas que déguisée comme ça, personne m'reconnaîtra et qu'je pourrai suivre partout tantine Nyny ? Alors...ça t'en bouche un coin non ? Tu savais pas qu'j'étais aussi intelligente ? Avec p'pa j'ai appris plein de choses...des tas et des tas...vrai de vrai...et tous les deux on s'déguisait souvent pour...ben...pour pas qu'on l'retrouve ! hihiihii...l'a pas toujours été honnête j't'assure ! quel filou alors mon paternel ! hihihihi...vrai de vrai ! Mais qu'est-ce qu'on rigolait tous les deux !"

Imogène ne savait plus si elle devait rire ou se fâcher. Bonne homine elle prit le parti de s'amuser de la situation pour le moins cocasse.

-"Lyah....je me doute que ton père a fait des sottises...mais...c'est pas le moment d'en parler ! Ce que je veux te dire....t'as pas l'impression qu'il te manque quelque chose ? Réfléchis...et mon âge n'a rien à voir ! Je suis encore très jeune et en âge de refaire ma vie si je veux !"

-"T'fâche pas Ny-m'man...j'voulais pas te vexer...vrai de vrai qu'tu peux encore te remarier...faut juste qu'tu trouves un homin et...ben...enfin...t'as intérêt à perdre du poids...si j'étais un amoureux j'aimerais pas tes grosses fesses et tes grosses cuisses ! Et tes seins...ben...remarque...y a de quoi tâter ...hihihiii....mon p'pa il aimait ça hein ? hihihii....Mais bon....hein...p'têt qu'ça peut plaire...mon p'pa il aimait les grosses homines...hihhihi...le coquin ! hihihi...bon...c'est quoi qui m'manque ? j'comprends pas ! J'suis bien déguisée en ZoraÎ non ? J'ai tout...même les vêtements ! Alors ? hein ? Tu dis plus rien ? Y m'manque quoi ?"

Imogène soupira ; la jeune homine était désespérante de simplicité et de naïveté parfois.

-"Va bien te regarder dans le grand miroir de ma chambre....tu verras"

Lyah repartit tel un capryni poursuivi par kincher et revint tout aussi vite.

-"Ben alors là....j'trouve pas ! J'me suis bien admirée...j'trouve pas, vrai de vrai, j'sais pas c'que tu veux dire !"

-"Lyah, viens-là, près de moi...voilà...regarde...Elle arrive où ta tête ? Même pas à hauteur de ma poitrine....tu vois....et....pense que les Zoraïs sont quasiment tous plus grands que moi ! Alors ? Il te manque un peu de hauteur non ? "

-" Ben et alors ? ça existe pas des Zoraïs nains ? tu sais...des petits...tout petits...j'suis sure que y en a ! Faut juste chercher ! On dira qu'je suis une naine Zoraï voilà tout ! Bon...de toute façon j'm'en fiche ! J'vais chez tantine Nyny...j'vais juste voir si elle est chez elle...comme ça j'verrai bien si elle me reconnaît ou pas ! J'vais m'approcher en catimini...j'dirai rien...et j'la suivrai partout...c'est pas un bon plan ça ? Vrai de vrai...y a rien à dire ! J'suis sure qu'ça va marcher! Bon...j'te laisse Ny-m'man."

Un baiser rapide sur la joue d'Imogène, une petite razzia dans la corbeille à fruits et dans le pot de friandises et Lyah, un sourire extatique sur son visage rose, courait déjà sur la plage à la recherche de Nymphéa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chasse risquée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aegwynn et la chasse au Dragon
» Chasse rapide aux ballasts.
» La chasse au trésor de l'été
» La chasse à l'ours
» Tableau de chasse de [Grognard]_Raistlin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: