Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le Syndicat des criminels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Le Syndicat des criminels   Lun 22 Sep - 12:51

Cybèle a écrit:
29-07-2014, 17:01 (Ce message a été modifié le : 29-07-2014 17:28 par Cybèle.) Message : #1 |
Cybèle  Hors ligne
Yubo allaitant

Messages : 13
Inscription : Feb 2014
Niveau d'avertissement : 0%
Le Syndicat des criminels
Les Trykers battaient en retraite, il n’y avait plus que cette option. La jeune homine aux cheveux roses était éhontée. Les maraudeurs devinrent vite en surnombre et les soldats de L’UFA ainsi que leur alliés se faisaient démolir par leurs opposants, bien mieux organisés et équipés. Elle rentra ensanglantée chez elle et s’effondra. Elle aurait pu aller directement au hall de guilde, mais sa fierté la forçait à ne pas être vue dans un état aussi lamentable.

Et dire que tout ça avait commencé avec le Tryker renégat des Syndicate. Un pauvre effronté arrogant qui cherchait à se faire connaître. Cybèle savait qu’elle pouvait perdre contre de grands guerriers comme Rahael et Drezar, mais contre ce garçon…elle n’avait pas assuré cette soirée là et Fair Haven avait été prise par une seule guilde de parias. Elle souffrait de sa propre impuissance et se maudissait de ne pas être plus forte. Et si les maraudeurs avaient atteint Avendale… comment aurait-elle protégé sa propre famille?

-Virg : Your Federation is a lie…

Ces mots résonnaient dans la tête de la guerrière. Elle ne put trouver le sommeil cette nuit-là.

******************************************************
The Trykers were retreating, there was no other option left. The young pink haired woman was ashamed. The marauders' numbers quickly grew bigger than theirs, and they demolished the Federal United Army and their allies. They were better organized and equiped. She went back home, bleeding, and collapsed. She could go directly to the Bai Nhori Drakanis guild hall, but her pride forced her to not be seen in such pitiful state.

Who could say it would finish like this…all this mess had begun because of that arrogant mara boy. A poor cheeky tryker looking to make a name for himself. Well..it worked…Cybèle knew she could lose against great warriors like Rahael and Drezar, but that boy…It was intolerable.
She couldn’t warrant the security of Fair Haven that night, and the city fell under the power of only one criminal guild. She suffered from her own weakness and cursed herself for not being stronger. What if the marauders had reached Avendale…How could she protect her own family?

-Virg : Your Federation is a lie…

Those words resounded in the warrior’s mind. She couldn’t sleep that night.
Bonbon piquant



Jazzy a écrit:
02-08-2014, 23:18 (Ce message a été modifié le : 02-08-2014 23:19 par Jazzy.) Message : #2 |
Jazzy  En ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 580
Inscription : Jan 2009
Niveau d'avertissement : 0%
RE: Le Syndicat des criminels
Pas un izam... Rien!!!
"C'est tout de même bizarre quand même! À chaque fois que je prends quelques jours de repos, y a une urgence, une mauvaise nouvelle ou du pain sur la planche... Et là...? Rien!"

Jazzy n'avait de nouvelles de personnes! Il savait Eto et Clintwood responsables et capables de s'occuper des jeunes dragons ou du jeune réfugié Bengus... Mais... Ce qui l'inquiété le plus, c'est l'absence trop prolongée de nouvelles de sa trykette adorée: son bonbon-rose!

Jazzy siffla en rythme d'un son aigü pour faire venir son izam personnel "Snow" et envoya un message illico à Cybele.
Chef O' Nhori Drakani


Cybèle a écrit:
05-08-2014, 02:45 Message : #3 |
Cybèle  Hors ligne
Yubo allaitant
*
Messages : 13
Inscription : Feb 2014
Niveau d'avertissement : 0%
RE: Le Syndicat des criminels
Cybèle avait repris son service auprès des autres soldats de la Fédération la journée après le fâcheux évènement et demeurait silencieuse. Plongée loin dans ses propres pensée elle sursauta lorsque le petit Snow posa ses pattes sur son épaule en paillant joyeusement. Elle prit le message et en buvait les mots comme un remède à ses tourments. Jazzy se portait bien et rentrait bientôt.

La jeune tryker répugnait à l'idée de déranger son compagnon pendant son voyage mais elle le connaissait assez bien pour savoir ce qui l'attendait si elle gardait le silence trop longtemps. Lorsque le temps de la relève arriva, elle prit place au bar et sortit une plume et un parchemin.

Ny-Amna,

[i]Y synl heureuse d'avoir de tes nouvelles, je m'excuse de ne pas avoir prit les devant mais j'ai été très occupée ces derniers jours. Depuis l'apparition de la nouvelle guilde de mécréants maraudeurs nommée les Syndicates, j'ai beaucoup de boulot. Ces criminels donnent beaucoup de fil à retordre aux gardes et je fais du mieux que je peux pour les tenir à l'écard de la ville. Nous avons essuyé un cuisant échec hier contre ces envahisseurs mais ne te fais pas de soucis, je ne combat pas seule. Nair-Eloira, Peat'Pom, Riqles, Perinne et plusieurs autres étaient présent, à mes côtés. Même le Désert à répondu à notre appel. L'Ufa a des progrès à faire mais nous finirons par avoir le dernier mot, y te le promet.

Je t'envoie tout mon amour, porte-toi bien

Cybèle


La guerrière plia la lettre, l'accrocha à la patte de l'izam et le laissa s'envoler.
Bonbon piquant


Jazzy a écrit:
14-08-2014, 01:20 Message : #4 |
Jazzy  En ligne
Yubo Vagabondant
****
Messages : 580
Inscription : Jan 2009
Niveau d'avertissement : 0%
RE: Le Syndicat des criminels
Citation :
"Nous finiront par avoir le dernier mot"
Jazzy se tournait ces mots dans la tête, sans cesse, avec pour image Cybèle le serrant dans ses bras quelques minutes avant l'affrontement fatal...!
"Je ne t'abandonnerai jamais" lui avait-elle juré peu avant le combat...
Et pourtant...

Les Syndicates se tenaient en ligne devant Fair Haven! 7, 8,... 11 meme a la fin!
Tous du meme blason! C'etait beau... Et si... Terrifiant!!!
L'UFA etait là avec au devant Riqles, Eto et... Cybèle! Nos alliers etaient encore volontaires aussi, Binarabi, Algouesnou, Sandmoi, Ingfarah et d'autres! Bref, le combat eclata inevitablement! Fier de leur resister, l'entrée de la capitale etait devenu un champs où le moindre geste nous coutait un sort bien lancé!
Sauf que... Dans la confusion de cette bataille... Cybele disparu! Difficile de comprendre où? Comment? Pourquoi?
Et a peine les esprits eclaircis qu'elle etait de retour... Enfin... C'est ce que Jazzy croyait! Il la vit se démener comme a son habitude, s'acharnant sur son ennemi... Sauf qu'elle portait le blason maraudeur et que l'ennemi... C'etait nous...!
Chef O' Nhori Drakani


Cybèle a écrit:
19-08-2014, 15:22 (Ce message a été modifié le : 19-08-2014 16:06 par Cybèle.) Message : #5 |
Cybèle  Hors ligne
Yubo allaitant
*
Messages : 13
Inscription : Feb 2014
Niveau d'avertissement : 0%
RE: Le Syndicat des criminels
Dans la gueule du loup

Grizabella découvrait peu à peu le monde. Elle fit le tour d’Atys avec Divinesoul et Reiyana, en prenant soin d’éviter les cités. Cette grande expédition lui permit d’apprendre le nom des créatures herbivores et carnivores qui peuplent Atys. Elle apprit également la chasse, talent auquel elle était naturellement douée, comme les autres membres de sa famille.

Les Syndicates veillaient jalousement sur cette nouvelle petite sœur, fragile et curieuse. Elle posait toujours beaucoup de questions et ses aînés y répondaient avec beaucoup de patience et d’attention. Ils espéraient que cet état serait permanent. Quelle surprise avaient-ils eut lorsque la prédiction avait été réalisée! Le chef de guilde avait eu ce rêve dérangeant quelques jours auparavant, celui où un ennemi connu prenait les couleurs de leur guilde. Qui aurait cru que ce serait la gardienne des portes de Fair Haven elle-même? Drezar avait parlé de ce rêve à Virg, Seralee et Bucshotz. Ils s’étaient tous entendus pour dire que ce devait n’être qu’un rêve étrange aux allures réalistes. Cependant cette pensé dérangea le chef de clan suffisamment longtemps pour concentrer les raids en territoire Tryker du moins pour un moment.

Ce fut lorsque Virg croisa le regard de Cybèle, qu’il avait assommée un peu plus tôt, qu’il comprit que ce rêve n’était pas un hasard. Il put lire la peur dans le visage de la Gardienne, chose qui ne s’était jamais produite auparavant. La jeune homine regardait nerveusement autour d’elle et une incompréhension totale se lisait sur son visage. Il avait frappé l’arrière de la tête de l’homine si fort qu’elle s’était évanouie. Elle était désormais perdue, seule dans la gueule du loup et Virg s’en rendit compte…
Il appela Bucshotz et les deux Tryker suivirent l’amnésique qui s’était enfuie du combat. Elle avait décidé que la situation était trop dangereuse pour elle et qu’il valait mieux s’éclipser. Ils n’eurent aucun mal à retrouver la pauvre homine qui errait seule sur la plage. Virg demanda à Bucshotz de lui faire confiance et de le laisser lui parler.

-Bucshotz : C’est peut-être un piège.
-Virg : Non, crois-moi…je sais ce que j’ai vu...

Virg comprenait que Cybèle n’étais pas dans son état normal. S’il arrivait seulement à l’influencer un peu…il pourrait peut-être tirer parti de cette situation. Il passa un long moment à discuter avec elle et ce qu’elle lui dit confirma ses doutes. Elle avait oublié l’intégralité de son passé. Même son élocution faisait un peu défaut. Elle avait tout oublié, les Trykers, les religions, les nations, sa famille et même son propre nom…

Bucshotz avait laissé Virg et Cybèle pour annoncer la nouvelle aux autres. Drezar écarquilla les yeux en apprenant la nouvelle et donna l’ordre à ses soldats de faire silence en attendant de pouvoir constater les faits par lui-même. Virg ramena la Tryker qui portait désormais son amure et qui avait ses armes en main.

-Virg : Écoute…je sais que c’est difficile, mais tu dois me faire confiance… Les Syndicates sont ta famille et nous devons nous battre aujourd’hui pour défendre notre cause à tous. Me prêteras-tu ta force? Nous avons tous besoin de toi. Ensuite, nous aurons tout le temps pour t’apprendre ton passé et tout ce que tu dois savoir.

Cybèle hocha la tête et suivit cet homin à la voix suave et rassurante.

-Virg : As-tu peur?

La trykette hocha la tête et le maraudeur lui sourit tendrement.

-Virg : Presque tout le clan est réuni, nous te protégerons et nous vaincrons. Tu ne seras plus jamais seule.

Cybèle avançait timidement, blindée, les armes en mains. En l’apercevant, Seralee minauda, Grizabella…ou étais-tu donc passée, mon enfant?

-Cybèle : Griza...bella? Qu’elle horreur…je ne me souvenait même plus de mon nom…

Jazzy, qui avait perdu de vue sa compagne depuis le début du combat essaya de la raisonner. Le regard hostile et étranger de sa Cybèle lui fendait le cœur et il tentait de suivre ce qui avait pu se passer. La jeune homine ne le reconnaissait pas, ni lui ni les autres. Malgré tout, il refusait de sortir ses armes et porter la main sur son amour qui laissait tranquillement l’adrénaline la possédé.

Grizabella s’élança et perça l’armure de Jazzy.


(english version)

Into the lion's mouth

Grizabella gradually discoved the world. She walked around Atys with Divinesoul and Reiyana, taking care to avoid cities. This great expedition allowed her to learn the names of herbivorous and carnivorous creatures that inhabit Atys. She also learned hunting, talent which she was naturally gifted like others members of her family.

The Syndicates jealously guarded this new, frail and curious sister. She still had many questions and her elders answered them with great patience and attention. They hoped that her state would be permanent. What a surprise they had had when the prediction was made. The guild leader had dreamt this disturbing vision a few days before, the one in which a known enemy would take the colors of their clan. Who would have thought she would be the guardian of the gates of Fair Haven herself? Drezar spoke of this dream to Virg, Seralee and Bucshotz. They had all said it must be just a strange dream with a realistic outlook. However, this thought disturbed the guild leader long enough to concentrate raids in Tryker territory at least for a while.

It was when Virg locked eyes with a Cybele he had stunned earlier he realized that the dream was not random. He could see the fear in the face of the Guardian, something that had never occurred. The young homina was looking nervously around her with a total lack of understanding written on her face. He had hitten the back of her head so hard she had fainted. She was now lost, alone in the lion's mouth and Virg realized it...

He called Bucshotz and both Tryker followed the amnesiac who had fled the battle. She had decided that the situation was too dangerous for her and that it was better to slip away. They had no trouble finding the poor homine wandering alone on the beach. Virg asked Bucshotz to trust him and let him talk to her.

-Bucshotz: This may be a trap.
-Virg: No, believe me ... I know what I saw.

Virg understood Cybele was not her usual self. If he could only influence her a bit ... he might be able to take advantage of this situation. He spent a long time talking to her and what she told him confirmed what he thought. She couldn’t remember anything from her past. Even her speech was a bit odd. She had forgotten everything: Trykers, religions, nations, his family and even her own name...

Bucshotz left Virg and Cybele to bring news the others. Drezar's eyes widened upon hearing it and he ordered his soldiers to remain silent, waiting to find the facts by himself. Virg brought the Tryker who now wore his marauder armor and had her weapons in hand.

-Virg: Look ... I know it's difficult ... but you have to trust me ... The Syndicates are your family and we have to fight today to defend our cause to all ... Will you lend me your strength? We all need you. Then we will have the time to teach you your past and everything you need to know.

Cyble nodded and followed this homin with a sweet and reassuring voice.

-Virg: Are you afraid?

The trykette nodded and the marauder smiled tenderly to her.

-Virg: Almost the whole clan met today, we will protect you and we will be victorious. You'll never be alone anymore...

Cybele advanced timidly, fully plated, weapons in hand. On seeing her, Seralee smirked: Grizabella…where were you my sweet child...

-Cybèle: Griza ... bella? How awful ... I didn’t even remember my own name ...

Jazzy, who had lost sight of his life partner since the beginning of the fight tried to reason her. The hostile and alien being who was inside his Cybele broke his heart and he tried to understand what could have happened to her. The young homina didn’t recognize him, neither he nor the others. Still, he refused to take is weapon and hurt his love; quietly Grizabella let herself become possessed by pure adrenaline.

Grizabella rushed forth and pierced Jazzy's armor.
Bonbon piquant


Dernière édition par Jazzy le Ven 2 Déc - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybèle

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 07/10/2014

MessageSujet: Corde raide.   Mar 7 Oct - 2:37

Grizabella ferma la porte du hall de guilde, à l’affut des moindres sons venant de l’extérieur. Rien d’anormal ne se produisit, elle s’assit, adossée à la porte.

Le Fyros maraudeur avaient certainement perdu la tête ou bien il la testait. Aucun traitre ne devaient être assez idiot pour se dévoiler avant une trahison…n’est-ce pas? Néanmoins, la jeune maraudeuse se souvenait du regard fatigué et sincère du vieux fyros. Elle n’avait pas eu l’impression qu’il lui mentait… Mais de telles paroles étaient inquiétantes.



-Nizyros : Au lieu de tuer tout ce qui bouge, il faudrait s’aider des neutres pour venir à bout des puissances. Tant que je serai en vie, vous ne toucherez pas à Pom!

-Grizabella : Les années vous ont rendu mou…chef des Forces Obscures!

-Nizyros : Elles m’ont rendu réaliste…tu ne le sais pas encore toi…tu viens juste d’arriver.


Nizyros poursuivait son discours et se permis même de remettre en question la légitimité de la présence de la rebelle aux cheveux rose parmi les leurs. Elle avait réussi à garder son sang froid pendant toute la conversation mais cela était de trop.



-Nizyros : Je dis la vérité, excuse ma franchise je me fais vieux.

-Grizabella : Vous vous faites visiblement vieux en effet, et cela vous rend complètement sénile!

-Nizyros : Tu ne sais même pas pourquoi tu es devenue maraudeuse!



La Tryker ne l’écoutait plus. Elle avait récupéré son calme et avait l’intention de faire perdre le sien à l’homin. Elle se rapprocha de lui, glissant une main à la taille du maraudeur, l’autre dans ses cheveux. Elle lui murmura : Tes divagations te perdront vieux Fyros…
Elle sourit et déposa un baiser sur son front.

-Grizabella : Tu ne peux pas m’arrêter…fais-toi une idée…



L’homin fronça les sourcils et lui répondit : N’oublie pas qui je suis!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybèle

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 07/10/2014

MessageSujet: Captivité et cage brisée   Mar 7 Oct - 2:40

Grizabella se réveilla tranquillement et repensait à comment elle en était arrivée à ce résultat...


Elle avait finalement mis la main sur ce traitre de Nizyros mais ce dernier n’était pas seul lorsqu’elle le trouva. Deux Justes l’avaient rejoint, la forçant à reconsidérer son plan. Un duo de faiblards en plus demeuraient des faiblards, mais elle avait pris un très gros risque et en avait payé le prix. Elle s’était dissimulé dans le nuage de goo de la caverne mais les volutes mouvantes avaient fini par la trahir alors quelle fut à proximité pour entendre la conversation. Néanmoins, Grizabella en avait vu assez pour savoir que ses craintes étaient fondées. Nizyros avait remis ses armes à Peat’pom et lui avait tendu les poignets pour se faire enchainer par la cheffe des Justes.

Le lâche!

Elle avait poursuivi le trio d’infâmes jusqu’en dehors des Landes, jusqu’à ne plus avoir aucun atout pour ramener la tête du traitre aux siens. A bout de ressource, son orgueil l’empêcha de battre en retraite et elle finit par tomber sous les coups de l’adversaire avant d’être attachée et soignée par l’un d’eux. Le grand Rook l’avait porté sur son dos et avait nager jusqu’à Fair Haven, là où l’unité fédérale armée l’avait prit en charge.

***

Les membres engourdis par ses liens, elle tenta de se libérer à nouveau mais ne fit que rouvrir les plaies qui s’étaient formées à mesure qu’elle avait tiré dessus dans l’espoir qu’ils cèdent. Le bruit de son éveil avait fait sursauter le gardien des lieux qui devint silencieusement nerveux. Grizabella ne voyait rien mais elle décelait chez cet homin un parfum de stress, presque de la peur. Il serra sont arme, comme s’il pensait que l’homine saucissonnée allait lui bondir dessus. La maraudeuse écoutait attentivement, tenta d’entrer en communication avec lui mais n’arrivait à presque rien, le bâillon toujours en place.
Plusieurs jours plus tard, des voix connues se firent entendre. Jazzy et Eto se présentèrent et à la fin d’une longue et pénible conversation, contre toute attente, elle fut libérée. L’homine ne comprenais pas ce qui lui arrivait, mais sans oser tester sa chance, elle prit son cristal et disparut.

Pourquoi avaient-ils fait une telle chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Syndicat des criminels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Syndicat des criminels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Syndicat des moderateurs sous payés
» Mandat pour descente dans le repaire des criminels ?
» Dégustation: Domaine Tempier
» Comment tuer une horde d'executeur?
» Vous ne trouvez pas qu'il y a trop de séries policières à la télé!?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Gravé sur l'Ecorce-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: