Bai Nhori Drakani

Forum de la guilde Bai Nhori Drakani (Garde des Dragons Noirs) du jeu en ligne Ryzom
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Zoraï Ma-li'taki (Histoire zoraï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jazzy

avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 01/03/2014

MessageSujet: Zoraï Ma-li'taki (Histoire zoraï)   Jeu 2 Oct - 12:15

Le 05-03-2013 à 12:50

Bastien a écrit:
Voici mes log, jusqu'a 23h. manque donc la suite

Citation :
Paolen dit : L'histoire du peuple Zoraï débute quelques années avant l'an 2200. En ce temps là, notre peuple ne portait pas encore de masque, il ne connaissait pas l'écriture, et ne vivait pas dans des cités.
Paolen dit : Les Zoraï de la préhistoire, c'est à dire avant que l'histoire ne puisse être consignée par écrit dans les cubes d'ambre, étaient un peuple nomade.
Paolen dit : Nos ancêtres s'installaient, prélevaient à Atys ce dont ils avaient besoin, puis partaient afin de laisser la nature locale se régénérer.
Paolen dit : En cela, la Préservation d'Atys a toujours été un des fondements de notre culture, dicté par la Sagesse, elle-même condition d'Accomplissement Spirituel.
Paolen dit :
Paolen dit : Il y a bien longtemps, alors que les kami riaient de voir leurs graines acquérirent leur propre volonté et leur propre conscience du vide et de la création... alors que les gibbaï s'ébattaient joyeusement dans une jungle encore grandement préservée...
Paolen dit : ....et que la Goo s'insinuait mystérieusement sur l'Ecorce Sacrée... une tribu nomade à la peau bleue et aux yeux sombres établit son campement auprès d'un arbre majestueux.
Paolen dit : Cet arbre avait du être encore plus beau quelques saison plus tôt mais la Goo avait déjà drainé une partie de sa force vitale.
Paolen dit : Le Chef de la tribu se nommait Cho et , selon la tradition, s'il en est chez nous autres, zoraï'i, il fut subitement pris d'une envie de faire un somme sous les branches protectrices de l'arbre.
Paolen dit : Il s'étendit donc à sa base, alors qu'au loin il voyait danser les flammes du feu de camp que ses frêres avaient allumé.
Paolen dit : La nuit envellopait peu à peu Atys et le Pays des rêves appelait les nomades en son sein.
Paolen dit : Soudain Cho ressentit un grand apaisement, comme si son corps était absorbé par les racines de l'arbre centenaire.
Paolen dit : Il n'était plus très jeune, et il se dit que Jena le rappelait sans doute à elle, et dans sa glorieuse magnanimité lui faisait connaître la Voie qui le ménerait à son royaume.
Paolen dit : Atys l'envellopait tout entier et il sentait une telle plénitude l'envahir que son coeur irradiait de bien être.
Paolen dit : Luttant pour quitter le doux contact de l'écorce protectrice, il releva la tête et scruta la nuit.
Paolen dit : Un bruissement agita les buissons non loin de lui et une forme étrange en sortit.
Paolen dit : Cho fixa la créature dans les yeux et tout son corps se réchauffa graduellement.
Paolen dit : On aurait dit un petit animal cornu au pelage clair et dont les yeux limpides semblaient refléter toute la Création de Jena.
Paolen dit : Dans un rire cristallin, il frôla Cho puis se cacha derrière l'arbre centenaire.
Paolen dit : Cho comprit alors qu'il lui fallait préserver chacun des arbres de la jungle du fléau qui menaçait de s'étendre chaque jour un peu plus.
Paolen dit : La voix d'enfant retentit à nouveau aux oreilles de Cho : "Kami Faim !"
Paolen dit : Cho porta alors la main à son coeur pour montrer qu'il avait lui aussi faim d'amour : "Cho veut mériter ton amour divin Kami !"
Paolen dit : Cho s'agenouilla devant le Kami, sa tête à la hauteur de celle de la créature, et toute peine le quitta car il sentait qu'il venait de prendre sa place dans le Grand Dessein de la Création.
Paolen dit : Il fut soulagé et heureux et des larmes de sérénité roulèrent sur ses joues.
Paolen dit : De retour parmi les siens, Cho leur fit part de l'expérience qu'il venait de vivre.
Paolen dit : Il leur dit qu'à leur tour il leur faudrait protéger la végétation d'Atys et honorer l'Ecorce sacrée, sa génitrice Jena et ses gardiens les Kamis.
Paolen dit : Autour de l'arbre, la tribu de Cho éleva le premier temple zoraï où pendant très longtemps furent vénérés Jena et les Kamis.
Paolen dit : C'est là que la première Cité-Temple fut érigée, elle prit le nom de Zoran.
Paolen dit : C'est ainsi que le peuple Zoraï quitta le nomadisme et trouva la Voie de l'Illumination.
Paolen dit : Kami'ari Li'Laï-Ko
Paolen dit : Cette rencontre marque le début de l'histoire de la Théocratie. Cho, le premier Ma'Kwaï (Grand Masque) fonda la dynastie Cho et notre peuple commença a bâtir des Cités-Temples, où il pourrait communier avec les Kami, et organiser leur lutte contre la Goo.
Paolen dit : Les rencontres avec les Kami se multiplièrent, et les Zoraï grandirent spirituellement.
Paolen dit : Constatant leurs progrès, les Kami leur firent don des Masques de Parenté.
Paolen dit : Chaque masque sacré signifie que les Kami et les Zoraï s'adoptent mutuellement comme parents.
Paolen dit : Depuis lors, c'est à dire en 2201, chaque enfant Zoraï, arrivé à un certain âge, passe un rite nommé la Cérémonie d'Adoption, accompagné seulement d'autres enfants du même âge et des Kami, dans un lieu secret que l'on appelle l'Arbre Eternel.
Paolen dit : Les Kami apprirent aussi la magie aux Zoraï. Tout ceci s'est déroulé entre 2199 et 2205.
Paolen dit : Durant ces mêmes années, les zoraï apprirent l'extermination des Momos par les Matis, ordonnée par leur premier roi Zachini.
Paolen dit : Ce massacre qui heurtait notre respect pour la vie et sa diversité sur Atys fut la fracture qui sépara nos deux peuples.
Paolen dit : C'est afin de tenir cette barbarie éloignée de notre peuple que fut construit le Grand Mur qui séparait Zoran, première capitale, et la Jungle des autres contrées des Anciennes Terres.
Paolen dit : En 2207, la Karavan prit contact avec le peuple Zoraï.
Paolen dit : On peut supposer que c'est leur organisation en civilisation sédentaire, et non plus nomade, qui attira leur attention.
Paolen dit : La Karavan enseigna l'écriture aux Zoraï. C'est ce savoir qui permit de faire la transition entre la pré-histoire transmise par tradition orale, mais souvent de manière approximative, et l'histoire et sa tradition de transmission écrite.
Paolen dit : La Karavan poursuivit ses cadeaux afin de gagner le peuple Zoraï à sa cause pendant un siècle avant de renoncer, ou du moins de changer d'approche. Ainsi enseigna-t-elle la science du magnétisme aux Zoraï.
Paolen dit : Plus tard, sous le règne de Lin Cho, les Zoraï connurent des raids des guerriers Fyros. Lors d'un pillage, ils mirent le feu a une cité ce qui détruisit une grande partie de la bibliothèque.
Paolen dit : Ces attaques firent décider une extension du Mur pour bloquer les Fyros.
Paolen dit : Elle fut aussi la cause d'une avancée qui est contée dans l'histoire de la Stance de Daïsha.
Paolen dit : Il y a bien peu de choses à dire jusqu'en 2329. En effet, l'histoire des Anciennes Terres a surtout été secouée par les conflits armés, desquels les Zoraïs se tenaient précautionneusement éloignés
Paolen dit : Poursuivant leur évolution spirituelle, les zorais conçurent une grande sphère au coeur même du temple de Zoran où le haut conseil pourrait communier avec les kamis.
Paolen dit : A la demande du grand sage, les kamis, usant de magie, garantirent l'inviolabilité de la Sphère.
Paolen dit : Seuls les membres du haut conseil portant le symbole kamique pouvaient pénétrer la sphère.
Paolen dit : Ainsi les kamis s'inscrirent définitivement dans la société zorai et Ma-duk le grand kami, devient le centre de leur vie.
Paolen dit : En 2435 se produisirent les évènements connus sous le nom du Feu de Coriolis.
Paolen dit : Bien que l'étincelle s'alluma dans le désert Fyros, le feu lui-même eu des conséquences pour la Théocratie Zoraï d'alors, jusqu'à aujourd'hui.
Paolen dit : Les Matis profitèrent de l'occasion pour attaquer les Fyros, et reprendre la ville de Karavia. Puis ils orientèrent leurs forces contre Trykoth, afin de réduire à nouveau les trykers en esclavage.
Paolen dit : Certains fuirent les armées matis jusqu'au pied du grand Mur, lequel resta fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zoraï Ma-li'taki (Histoire zoraï)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bai Nhori Drakani :: Porte du Grand Hall - Roleplay :: Evénement-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: